Théâtre : En votre âme et conscience

C’est à une expérience théâtrale un peu particulière qu’invite le Centaure dans sa dernière création de l’année : avec « Terreur », le public devient jury le temps d’une pièce. Condamner ou acquitter ? Une plongée parfois glaçante dans les affres de la responsabilité.

La parole est à la défense : Jules Werner dans le rôle de l’avocat. (Photos : Bohumil Kostohryz)

Sur chaque siège, spectatrices et spectateurs découvrent le matériel nécessaire à la prise de notes. Puis un bulletin est distribué : à l’issue de la représentation, il faudra cocher une des deux cases et déclarer l’accusé coupable ou non coupable. mehr lesen / lire plus

Théâtre : Le spleen discret de la bourgeoisie

Miroir vers l’audience où le gouffre entre convictions et actes s’étale béant, « Pièce en plastique » est une intéressante production sur un texte parfois trop prévisible.

Photos : Bohumil Kostohryz

L’incommunicabilité au sein du couple, l’aliénation par le travail, les relations familiales tendues, la marchandisation universelle, les rapports de classes… n’en jetez plus ! Marius von Mayenburg, dans « Pièce en plastique », s’empare d’un nombre impressionnant de sujets de société pour titiller les consciences de ses spectatrices et spectateurs. Tout part de l’embauche par Michael et Ulrike – respectivement médecin et assistante personnelle d’un artiste médiatique – d’une femme de ménage censée les soulager. mehr lesen / lire plus