POUR CETTE SEMAINE: Cultures à Dudelange; Esch en fleurs; Filmer op der Telé; Allo-parents?

Cultures à Dudelange;

Initiée et organisée par la Commission consultative pour Etrangers de la Ville de Dudelange, la „Fête des Cultures“ aura lieu cette année-ci, les samedi 4 et dimanche 5 octobre prochains. Sous le mot d’ordre „Mieux nous comprendre pour mieux vivre ensemble“, la fête de cette année sera abritée pour la première fois sous chapiteau érigé sur la place de l’Hôtel de Ville de Dudelange.

Le samedi, dès 20 heures va se dérouler le programme musical, avec la participation notamment de „Flowers of India“, un grand ensemble de danses et de musiques de l’Inde, et le „Paula Santoro Brazilian Quartet“. mehr lesen / lire plus

JOEL SCHUMACHER: Veronica Guerin

Die Geschichte einer irischen Reporterin, die der Drogenmafia den Kampf ansagt, ist spannend, wird aber klischeehaft von Joel Schumacher in Szene gesetzt. Die Hauptdarstellerin Cate Blanchett wirkt hölzern und oberflächlich. Ein in Irland gedrehter Hollywood-Streifen, in dem investigativer Journalismus romantisch verklärt und mit Lokalkolorit versehen wurde. mehr lesen / lire plus

SAM GARBARSKI: De l’importance d’être Mensch

Au départ, on se dit que „Le tango des Rashevski“ de Sam Garbarski possède tous les ingrédients d’une comédie française moyenne. Au final, quelque chose de magique a dû se produire.

Elle, c’est la „goy“. Lui, c’est le Juif. Ludmilla Mickaël et Michel Jonasz dans „Le tango des Rashevski“.

Il fait bon de voir la qualité des co-productions luxembourgeoises. „Samsa“ est la maison de production représentant notre fierté nationale dans le cas de cet ouvrage cinématographique franco-belgo-luxembourgeois, dénommé „Le tango des Rashevski“. La plus grande qualité de ce film, par rapport à nos sentiments grand-ducois, est justement qu’il n’a rien de luxembourgeois de par son sujet. mehr lesen / lire plus

YOUTH OF TODAY: Gesellschaft auf die Schulbank

Die UN rücken in einer Studie den Zusammenhang von Armut und Gewalt an Kindern in den Vordergrund. Doch auch die Funktionsfähigkeit staatlicher Strukturen und das Selbstverständnis einer Gesellschaft tragen zum Jugendschutz bei.

Etwa 3.500 Kinder sterben in den Industrieländern jährlich an den Folgen von Misshandlung und Vernachlässigung. Allein in den USA sind es mehr als 1.400 Todesfälle. Dies ist nur die Spitze des Eisbergs: Nach Untersuchungen in Australien kommen auf ein getötetes Kind 150 weitere Fälle schwerer Gewalt gegen Kinder, in Frankreich sogar 300. Diese Horrorzahlen teilte die Unicef vergangene Woche in einer zum Weltkindertag veröffentlichten Studie mit.

Als Hauptursachen für die Gewalt an Kindern nennt das Kinderhilfswerk der Vereinten Nationen Armut, Stress, Alkohol- und Drogenmissbrauch – sowie ein Umfeld von Gewalt in der Gesellschaft. mehr lesen / lire plus

LE MONDE DE L’AUDIOVISUEL: Ça promet

Le site Internet du Centre national de l’audiovisuel est tout d’abord un site de présentation, assez normal, de l’institution elle-même. On y retrouve un rapport d’activité et la présentation de l’actualité du centre en général. Le tout se divise alors surtout en trois chapitres: film, photo et audio. Sous le chapitre „film“ se trouve actuellement le véritable trésor caché de ce site, avec des sous-sections fascinantes: „historique du cinéma luxembourgeois“, „tous les films“, „la production nationale“, „télévision“, „salles de cinéma“, „stages“, etc. Bref, une mine d’or de documentation sur le monde de l’audio-visuel au Grand-Duché. La section „Tous les films“ promet le plus. mehr lesen / lire plus

TROMBONES A GOGO: Slide Hampton

Spirit of the horn

On se sent toujours à l’aise entouré de ses semblables, mais à défaut d’apport extérieur, on risque aussi de se confiner dans un monde morose et monochrome. C’est ce qui est arrivé au tromboniste Slide Hampton, qui s’est entouré de douze autres maîtres de la coulisse pour constituer un bigband où ni trompettistes ni saxophonistes n’ont obtenu de droit de séjour. Leurs interprétations trombonesques de quelques standards assez rabattus („April in Paris“, „Dolphin Dance“, „Cherokee“, …) peuvent paraître originales de prime abord, mais on se lasse rapidement de leur timbre peu variable. Respect tout de même pour Slide Hampton, qui à 71 ans est toujours au sommet de son art. mehr lesen / lire plus

NATURSCHUTZ: Habitat hilft Heidelerche

Europaweit seltene Arten zu schützen, das ist der Zweck der Habitat-Direktive. Der Aufwand, der für ihre Umsetzung betrieben wird, wirft die Frage nach dem Warum und dem Wie von Naturschutz auf.

Arten erhalten, aber nicht nur im Museum

Kennen Sie die Heidelerche? Nein? Sollten Sie jemals eine in Luxemburg zu Gesicht bekommen, so verdanken Sie es der EU-Direktive 92/43/CEE. Diese so genannte Habitat-Direktive schützt unter anderem den Lebensraum der Heidelerche, spärlich bewachsene Offenlandbiotope wie sie in den Industriebrachen des Minett zu finden sind. Zwecks Umsetzung der Habitat- und der Vogelschutzdirektive in nationales Recht liegt seit April 2001 ein Gesetzprojekt vor, nachdem Luxemburg bereits 2000 in dieser Sache vor den Europäischen Gerichtshof zitiert worden war. mehr lesen / lire plus

NI VU NI CONNU: METIERS SANS VISAGE (FIN): Une vie derrière le rideau

A regarder ses yeux magnifiques et son beau sourire, on l’imaginerait bien dans un rôle d’un de nos films préférés. Elle, par contre, a choisi de rester en arrière-plan. „Ma place est derrière le rideau. C’est là où je suis le plus utile.“

Aurélie Elich: „Les films d’époque, c’est passionnant. C’est le cas par exemple du film réalisé par Peter Webber „La jeune fille et la perle“ où j’ai travaillé avec Jenny Shircore, qui a reçu l’Oscar du meilleur maquillage pour le film Elizabeth.“

Aurélie Elich est Bruxelloise, elle a 25 ans et travaille depuis sept ans comme maquilleuse professionnelle. Depuis deux ans, elle vit au Luxembourg, où elle aide les acteurs et les actrices à „se mettre dans la peau de leur personnage“. mehr lesen / lire plus