CONCERTS: On reste à l’Exit07 !

Pour celles et ceux qui ne peuvent pas partir en vacances, l’Exit07 propose depuis 2007 la programmation estivale « Congés annulés » qui commence dès ce vendredi.

Démontrent que l’electro peut toujours être gothique sans faire dans le ridicule : Light Asylum.

C’est assez rare qu’une ministre se déplace pour une conférence de presse où en fait, on ne fait qu’annoncer des concerts. Mais Octavie Modert n’a manifestement pas boudé son plaisir en assistant à la présentation de la mouture 2012 des « Congés Annulés ». Car pour la ministre de la culture, cette programmation est et reste extraordinaire puisqu’« elle illustre très bien notre travail de promotion des musiques actuelles au Luxembourg, d’aide à la professionnalisation des musiciens luxembourgeois, en les mettant en contact avec la scène internationale. Et puis, cela nous permet aussi de montrer le travail de nos différentes institutions », a-t-elle expliqué.

En effet, ce n’est pas seulement à l’Exit07 que les congés sont annulés. Cette année, comme l’année dernière déjà, le centre de ressources de la Rockhal – qui est fermé en août -, présentera sa « thèque » les jours d’ouverture de l’Exit07 dans laquelle on pourra trouver une sélection de livres et de magazines sur les musiques actuelles. Et puis, le centre organise aussi des projections de films sur la musique, les samedi 4 et le dimanche 12 août et le samedi 18 août, l’Exit07 montrera des documentaires sur des festivals, comme le célèbre ATP à Londres ou sur des musiciens. La nouvelle recrue de cette année est music :lx, le bureau de promotion internationale des musiciens luxembourgeois. Fidèle à sa mission, il propose, sous le titre « Exit LX Sessions », des showcases gratuits de quatre groupes du coin qui montent en ce moment, à savoir : Monophona, Mutiny on the Bounty, Mount Stealth et Hal Flavin. Egalement intéressant à voir : des premiers concerts de nouvelles formations luxembourgeoises. Ainsi, le jeudi 9 août, on pourra assister au baptême de feu de Ice in my Eyes, le nouveau groupe qui s’est formé autour de l’ex-chanteur de Metro, Olivier Treinen. Les deux autres découvertes sont les artistes électronica Hey Childe et Napoleon Gold.

Point de vue programmation internationale, l’Exit07 fait comme d’habitude dans l’éclectisme et la découverte. A commencer par le concert de Gablé ce vendredi, une formation de « punk à flûtes », comparée souvent à Captain Beefheart. Le dimanche, ce sera au tour de The Chap d’ensorceler le public avec sa pop expérimentale. Le 14 août, Light Asylum de New York continueront la procession avec leur electro punk, inspiré du vaudou. Egalement originaires de la Grande Pomme, Diiv montreront le 25 août que New York est toujours le centre du rock indé et, pour clôturer le 30 août, ce seront BRNS, des Belges qui voyagent entre expérimentation et punk rock.

Bon, si cela vous donne envie, appelez votre bureau de voyage et annulez vos congés, ça vaut le coup de rester au pays !

Plus d’infos : http://rotondes.lu


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.