Francis Lawrence : Red Sparrow

Même si l’on supporte les pseudo-accents russes de la distribution prestigieuse et si l’on évacue la quasi-propagande américaine, on finit par décrocher : fasciné par la préparation de son rebondissement final… et par son actrice principale, le réalisateur en oublie de rythmer son thriller, pâle ersatz à peine modernisé de film de guerre froide.

L’évaluation du woxx : O
Tous les horaires sur le site.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.