Dans les salles : Clara sola

Sur un rythme contemplatif mêlé d’animisme, dans un village reculé du Costa Rica, la cinéaste Nathalie Álvarez Mesén filme l’éveil à la sensualité d’une femme quarantenaire jusque-là cantonnée à un rôle de simplette vénérée à qui la Vierge est apparue. Une véritable expérience visuelle, sonore… et parfois magique.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Lunana: A Yak in the Classroom

On pardonne l’intrigue simplette – vue et revue – grâce au dépaysement, dans un Bhoutan certes de carte postale. Ce qui se cache derrière le concept médiatique de bonheur national brut vanté par le pays, il faudra un autre film pour faire plus que l’entrevoir. Mais les paysages himalayens et le chant traditionnel offrent ici une jolie parenthèse de sérénité.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Arthur Rambo

Peut-on à la fois être l’auteur de tweets haineux et le chouchou des médias ? Le film ne lève pas l’ambiguïté, mais s’empare de la dissonance cognitive et du besoin d’immédiateté – téléphone greffé à la main – de notre société pour tendre un miroir pas réjouissant. Comme si, dans une soirée branchée, on se voyait servir un shot… de lucidité.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Auf Arte: Unter Schmerzen gebierst du Kinder

Die Doku „Unter Schmerzen gebierst du Kinder“ bietet einen Vorgeschmack auf das woxx-Dossier zu Gewalt in der Geburtshilfe, das kommende Woche erscheint: Der Film beleuchtet das Thema aus sozialer, medizinischer und historischer Sicht, mit Fokus auf die Situation in Frankreich und auf ausgewählten Fällen. Eine informative Doku, die unter anderem Zusammenhänge zwischen den schlechten Arbeitsbedingungen in Kliniken, struktureller Gewalt gegen Frauen und dem Leid der Gebärenden aufzeigt.

Bewertung der woxx: XXX

Bis zum 14. September in der Arte Mediathek. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : The Unbearable Weight of Massive Talent

Nicolas Cage se parodie lui-même avec énergie dans cette série B revendiquée, même si le scénario n’ose pas verser dans le complètement déjanté. Si l’on évacue le premier moment d’incrédulité ainsi que la fin vraiment trop ancrée dans la paix des familles, on y prend du plaisir (coupable).

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site.

  mehr lesen / lire plus

Dans les salles : I fiori persi

Filmé au téléphone, le documentaire offre quelques scènes poignantes entre un fils, dont la mère a compté parmi les premières victimes du coronavirus, et son père, qui en a réchappé. Si le témoignage fort sur une période de crise transcende parfois l’intimité longuette, la limite reste cependant ténue entre film à vocation familiale et œuvre cinématographique.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : The Duke

Le dernier film qu’aura tourné Roger Michell est à l’image de son cinéma : à hauteur des personnages, sympathique et amusant. Si l’histoire vraie du vol d’un tableau de Goya représentant le duc de Wellington est intéressante, son traitement par contre utilise nombre d’astuces déjà vues et le point de vue politique est réduit à la portion congrue. Sympathique, quoi… mais on en a besoin parfois.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Marielle Woods: Heart Shot

In diesem Kurzfilm verbringt ein junges Liebespaar, bestehend aus den Frauen Sam und Nikki, gegen den Willen von Sams Mutter zwei Nächte alleine miteinander. Während Sam gemeinsame Zukunftspläne schmiedet, scheint Nikki besorgt. Sie will und kann ihre Gründe jedoch nicht mit ihrer Partnerin teilen… Ein abrupter Handlungswechsel gibt schließlich so viele Antworten, wie er Fragen aufwirft. Die Regisseurin Marielle Woods hätte auf die Effekthascherei gegen Ende verzichten können, denn die anfänglich ruhige und detailreiche Bildsprache sowie die Intimität zwischen Sam und Nikki allein hätten ein ästhetisch anspruchsvolles Werk abgegeben.

Bewertung der woxx : X

Auf Netflix. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : After Yang

Avec une esthétique résolument zen, Kogonada sonde l’âme humaine à travers les souvenirs d’un androïde hors service, dans une société futuriste dévoilée par petites touches plutôt qu’avec force démonstrations. De la science-fiction intimiste et intelligente.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : The Batman

Noirceur à tous les étages et corruption généralisée : le portrait de la société de Gotham City est sombre, cruel et rendu avec brio, même si parfois la réalisation se fait grandiloquente. Plus thriller politique que film de superhéros, cette énième adaptation de la bande dessinée de Bob Kane et Bill Finger saura intéresser même celles et ceux qui a priori n’ont pas d’attirance pour l’homme chauve-souris.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Madeleine Collins

Tout en méandres et en pièges, dans la plus grande tradition du thriller psychologique, le film parvient à intriguer sans pour autant frustrer grâce à son mystère savamment dévoilé au fil des scènes. Virginie Efira, dans ce rôle de femme toujours sur le fil du rasoir, fait admirablement tenir cet édifice de mensonges.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Doraibu mai kâ

Deux vies cabossées se croisent, s’apprivoisent et se confrontent à l’altérité sur fond de répétitions multilingues d’« Oncle Vania ». Théâtre, cinéma, histoire et affres de l’existence se mélangent avec harmonie dans trois heures de projection qui s’écoulent en un instant. Cette adaptation d’une nouvelle de Haruki Murakami aurait même mérité plus que son prix du scénario à Cannes.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Belfast

L’expression « à hauteur d’enfant » est ici à prendre au pied de la lettre : des événements tragiques de Belfast dans l’enfance de Kenneth Branagh restent des images de joies et de petites peines, touchées assez peu par les émeutes et les combats. Et pourquoi pas la tendresse, après tout ?

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : La vraie famille

Parfois, on peut se demander si certaines situations sont vraisemblables, connaissant les règles strictes qui régissent les placements d’enfants. Mais Mélanie Thierry, brillante à l’image dans son rôle de mère tant biologique que d’accueil, accapare le regard rapidement et balaie tous les doutes au profit d’une émotion réelle.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Auf Netflix: Anne +

In dem niederländischen Film „Anne +“ steht die Autorin Anne vor einem Meilenstein: dem Umzug nach Montreal, wo ihre Partnerin sie bereits erwartet. Je näher der Abschied von ihrer Heimatstadt Amsterdam rückt, desto mehr zweifelt Anne an ihren gemeinsamen Lebensplänen. „Anne +“ ist kein filmisches Meisterwerk, überzeugt aber durch spannende, offene Beziehungsdynamiken und Gewissenskämpfe sowie eine diverse Besetzung.

Auf Netflix. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Hytti nro 6

Dans ce « train movie » aux allures de comédie romantique sans glamour, le voyage, comme il convient, importe plus que la destination. Porté par une actrice et un acteur charismatiques, ce dépaysement glacé est habilement réchauffé par les lampées de vodka distillée à la maison.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Ghahreman

Même si le film est tout de même assez bavard et procure un certain malaise devant le ton qui monte sans cesse entre personnages, l’engrenage dans lequel le protagoniste est pris est habilement décrit et la réalisation très efficace.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Presque

Alexandre Jollien, philosophe affecté par un handicap moteur, se fait scénariste, acteur et réalisateur pour disserter sur la joie en citant Platon, Spinoza ou Nietzsche. Son compère Bernard Campan coscénarise, coréalise et cojoue le partenaire bourru qui va s’ouvrir à la différence. Malgré certaines scènes déjà vues, on rit et on réfléchit.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Nightmare Alley

L’intrigue, relativement prévisible, n’est pas le point fort du film : ce qui compte pour Guillermo del Toro, c’est l’invention visuelle et l’hommage esthétique très appuyé au film noir (une première adaptation du roman a d’ailleurs été tournée en 1947). Les nostalgiques d’un certain cinéma criminel s’y retrouveront avec plaisir.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Mes frères et moi

Un petit film qui joue dans la cour des grands en mettant en scène la rencontre d’un gamin défavorisé avec une cantatrice, dans une belle lumière de bord de mer. Ni misérabiliste ni démagogue, l’histoire bénéficie aussi d’interprétations excellentes.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus