Auf Netflix: Made You Look

„Made You Look. A True Story about Fake Art“ auf Netflix dokumentiert einen der größten Skandale der Kunstwelt: Die renommierte New Yorker Galerie „Knoedler“ verkaufte angeblich unwissentlich jahrelang Kunstfälschungen in Millionenhöhe und ging an den Folgen zugrunde. Eine interessante Doku über die Kommerzialisierung von Kunst.

Bewertung der woxx: XXX mehr lesen / lire plus

Auf Netflix: I Care a Lot

Senior*innen für dement erklären lassen, sie in Altersheime stecken um sie dann genüsslich auszunehmen – das ist Marla Graysons Masche. An der Mutter eines Mafiabosses verbrennt sie sich aber vorerst die Finger… „I Care a Lot“ ist eine zeitgenössische Kapitalismus-Parodie, ohne Moralpredigt. Schade nur, dass die musikalische Untermalung und die Effekthascherei öfters nervtötend sind.

Bewertung der woxx: XX

Im Utopia im Rahmen des Luxfilmfest und auf online.luxfilmfest.lu mehr lesen / lire plus

Dans les salles : The Secrets We Keep

Le film ne manque pas d’ambition et fait explicitement référence à Hitchcock, réussissant souvent à ménager suspense et révélations. Si l’on y ajoute une direction artistique soignée et une interprétation convaincante, on a là une tranche agréable de thriller post-Seconde Guerre mondiale dans une Amérique loin d’être enchantée.

L’évaluation du woxx : XX

Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Auf Netflix: Enola Holmes

Bildquelle: DailyGame.at/Netflix

Die Holmes bieten mehr als Sherlock: „Enola Holmes“ erzählt von der jungen Schwester des Meisterdetektivs, die sich Geschlechternormen und anderen Hindernissen widersetzt, um ihre verschollene Mutter zu finden. Ein unterhaltsamer Film, basierend auf der Jugendbuchreihe von Nancy Springer, dem es allerdings an Tiefe, Stringenz und Raffinesse fehlt.

Bewertung der woxx: X

mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Jovens Polacas

Difficile au début d’entrer dans ce film à la réalisation parfois un peu brouillonne, à force de vouloir mélanger les époques avec originalité. Mais une fois qu’on s’installe dans les images, cette histoire de Juives européennes attirées au Brésil pour y devenir finalement prostituées est prenante et émouvante.

L’évaluation du woxx : XX

Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Military Wives

Entre rire et larmes, avec un scénario cousu de fil blanc, le réalisateur de « The Full Monty » déroule les recettes qui font mouche. Mais les actrices s’amusent sincèrement, et le public avec. Pas plus que du divertissement – l’évocation du militarisme reste à l’état embryonnaire –, mais pas moins.

L’évaluation du woxx : XX

Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : The Perfect Candidate

Le film capture l’évolution saoudienne à petits pas du statut de la femme, faite d’hypocrisie pour la frime vis-à-vis de l’Occident autant que de très timides avancées. Si la réalisation trop sage est à l’image de ladite évolution, l’interprétation est excellente et la perplexité provoquée, bienvenue.

L’évaluation du woxx : XX

Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Auf Netflix: Death to 2020

Charlie Brooker und Annabel Jones, die Macher*innen der Erfolgsserie „Black Mirror“, versuchten sich mit Death to 2020 an einem satirischen Jahresrückblick, in dem fiktive Charaktere die Ereignisse des Jahres kommentieren. Trotz hochwertiger Produktion gelingt das Unterfangen nicht: Die meisten Witze zünden nicht und alles was bleibt, ist ein bitterer Nachgeschmack an das schreckliche Jahr 2020.

Bewertung der woxx: X

Auf Netflix. mehr lesen / lire plus

Sur arte.tv : Doris

Oui, Doris, 45 ans et divorcée, et son meilleur ami depuis toujours, Tim, vont finir ensemble, on le sait. Sous l’égide de Jane Austen et de Helen Fielding (« Bridget Jones »), cette honnête comédie romantique néerlandaise dégotée par Arte a pour elle une interprétation franche et deux protagonistes sympathiques au possible, alors pourquoi ne pas se laisser tenter ?

L’évaluation du woxx : XX

Sur arte.tv mehr lesen / lire plus

Auf Netflix: The Prom

In der Musical-Verfilmung helfen ausrangierte Broadwaystars, unter anderem gespielt von Meryl Streep und Nicole Kidman, einer lesbischen Schülerin dabei, einen queeren Abschlusball zu organisieren. Regisseur Ryan Murphy drückt auf die Tränendrüse, wirft mit viel Glitzer und teilweise flachen Gags um sich, liefert am Ende aber einen passablen Wohlfühl-Film ab.

Bewertung der woxx: X

Auf Netflix. mehr lesen / lire plus

Sur arte.tv : In den Gängen

Trois petites semaines d’exploitation au Luxembourg à l’époque et puis s’en va : heureusement, Arte propose pour celles et ceux qui l’ont raté en salles de voir cet objet cinématographique déroutant, au cadre soigné et aux personnages doucement dingues. Une fable cruelle en hypermarché sur fond de réunification, au rythme contemplatif mais prenant.

L’évaluation du woxx : XX

Sur arte.tv mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Home Videos

L’humoriste Jerrod Carmichael discute très sérieusement et à bâtons rompus avec les femmes de sa famille sur comment elles perçoivent la beauté et l’amour, ou ce que le fait d’être noire représente dans les États-Unis d’aujourd’hui. Encore une trouvaille documentaire courte (une petite demi-heure) et percutante du site lecinemaclub.com, qui colle à l’actualité et où respirent l’écoute et la tendresse.

L’évaluation du woxx : XXX
Sur lecinemaclub.com mehr lesen / lire plus

Auf Netflix: Hillbilly Elegy

J.D. Vance ist Jurastudent auf der prestigeträchtigen Yale University. Obwohl er wichtige Vorstellungsgespräche für Praktikumsplätze hat, muss er zurück nach Hause, da seine Mutter nach einer Heroinüberdosis im Krankenhaus liegt. Die darauf folgende Konfrontation mit seiner von Armut geprägten Kindheit kommt authentisch rüber, fokussiert sich jedoch starr auf persönliche Leistung. Hillbilly Elegy ist schauspielerisch und kinematografisch spannend, inhaltlich jedoch eher schwach.

Bewertung der woxx: X mehr lesen / lire plus

Auf Netflix: The Boys in the Band

In Joe Mantellos Drama „The Boys in the Band“ (2020), basierend auf einem Theaterstück (1968) von Mart Crowley, gerät eine Gruppe schwuler Freunde bei einer Geburtstagsfeier über den Dächern New Yorks aneinander. Wutausbrüche, wirre Dialoge, schwer lesbare Szenen sowie überzogenes Schauspiel machen den zweistündigen Film mehr zur Ausdauerprobe als zum Vergnügen.

Bewertung der woxx: O

  mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Sous les étoiles de Paris

De belles images et de bons sentiments qui n’osent pas prendre la misère à bras-le-corps, préférant la facilité du conte de Noël. Au vu du nombre réduit de sorties en ce moment, on aura de l’indulgence pour ce gentil film où Catherine Frot donne de sa personne en clocharde, malgré un scénario peu réaliste.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Red Fields

Le film se mérite : il faut entrer dans le rythme de cette comédie musicale qui déroute par son début contemplatif, au son d’une musique traditionnelle orientale. Et puis, une fois dedans, on est fasciné par cet objet cinématographique inusuel, où la musique se mêle au fantastique pour porter un message antimilitariste clair.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Miss

Le film lorgne plutôt du côté de « La famille Bélier » que de « Girl », avec une réalisation utilitaire et des longueurs. Mais la performance d’Alexandre Wetter dans le rôle-titre est marquante, même si ses partenaires ont tendance à en faire trop. Et puis pourquoi pas un feel-good movie sur la quête d’identité de genre en ces temps incertains, après tout ?

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Adieu les cons

Albert Dupontel signe une comédie décalée où la critique sociale rejoint le burlesque. Flanqué d’une Virginie Efira efficace, le réalisateur-acteur brosse un portrait tendre et désabusé de personnages malmenés par la société moderne, qui, dans un baroud d’honneur en forme de pied de nez, préfèrent se consacrer à l’empathie plutôt qu’à la vengeance.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Im Kino: Skin Walker

Was einigermaßen vielversprechend als psychologischer Horrorfilm beginnt, entpuppt sich schnell als wilde Aneinanderreihung von Flashbacks, die die Zuschauer*innen lediglich verwirren. Weder die großartigen Bilder noch die guten Schauspieler*innen können das unzusammenhängende Drehbuch, das sich zudem noch viel zu reichlich an Genre-Klischees bedient, retten.

Bewertung der woxx: X

Alle Uhrzeiten finden Sie auf unserer Internetseite. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Yalda

Terrible point de départ que cette émission de téléréalité où la fille d’un homme assassiné doit pardonner la meurtrière pour lui éviter la peine de mort. Si le rythme s’essouffle parfois, si ce duel semble par moments caricatural, on ressent cependant fascination et répulsion jusqu’à la fin.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus