La société de classes, ça commence tôt

Un enfant sur quatre vit en dessous du seuil de pauvreté, au Luxembourg. C’est l’une des principales conclusions d’un rapport de l’Unicef sur l’« équité entre les enfants dans les pays riches ». Le rapport constate « une inégalité importante de bien-être entre les enfants du bas et ceux du milieu de la distribution », et ce dans tous les domaines. Ainsi, concernant les inégalités dans l’enseignement, le Luxembourg arrive à la 33e place – sur un total de 37 pays. Plus concrètement, en mathématiques par exemple, les 25 pour cent d’enfants les plus défavorisés éprouveraient un retard équivalent à trois années de scolarisation par rapport aux 25 pour cent les plus favorisés. L’image est semblable en ce qui concerne les inégalités en matière de santé : le « score de santé » de la partie la plus démunie des enfants accuse un retard de plus de 30 pour cent, comparé à celui de la partie la plus riche. Quant à la satisfaction dans la vie, le rapport relève que le Luxembourg figure parmi les pays où l’influence du statut socioéconomique sur le degré de satisfaction est « très forte ». Dans le classement général, le Luxembourg occupe la 29e place sur 41 – pas de quoi réjouir les responsables politiques pour qui la lutte contre les inégalités – croissantes – devrait être une priorité absolue. Devrait…


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.