Ce n’est qu’un début

Alors que l’église catholique pensait que le pire était derrière elle, voilà que d’autres méfaits font surface – montrant que le contenu de son rapport n’est que la pointe d’un iceberg dont la plus grande partie reste submergée. Lors de la présentation de son rapport annuel, la présidente de l’Ombuds-Comité fir d’Rechter vum Kand, Marie Anne Rodesch-Hengesch a fait état de quatre cas de maltraitance nonrecensés dans le rapport de l’église : quatre jeune filles maltraitées et tombées enceintes dans des institutions catholiques au cours des années 60 et 70 et forcées à faire adopter leurs enfants. Aujourd’hui, ces femmes – qui étaient des adolescentes à l’époque – veulent savoir ce qu’est advenu de leurs enfants. Ces graves accusations ne posent pas seulement le problème des malfaiteurs eux-mêmes, mais touchent aussi à la structure de l’église même qui a une fâcheuse tendance à vouloir étouffer les scandales pour sauver sa face. Or, dans des contextes aussi graves, de tels agissements sont carrément criminels et doivent aussi être sanctionnés – quitte à mettre au banc des accusés tout ou une partie du personnel d’une institution. Dans le même contexte, les Verts ont demandé une heure d’actualité à la Chambre, qui devra aussi examiner les délais de prescription ainsi que les mécanismes de prévention.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.