Loué soit le château

Enfin une bonne nouvelle pour tous nos compatriotes que la prétendue dégradation incessante du patrimoine et des traditions bien de chez nous empêche de dormir la nuit : le château de Wiltz ne sera finalement pas vendu. C’est Frank Arendt, le bourgmestre en personne qui en a donné la confirmation à RTL cette semaine. Rappelons-nous : en août 2010, les députés André Bauler et Martine Stein-Mergen s’étaient inquiétés du sort de ce monument, car la rumeur disait que l’Etat envisageait de le vendre à un investisseur privé qui en ferait un hôtel de luxe. A l’époque, le ministre du budget Luc Frieden avait sèchement confirmé cette initiative, ce qui avait ravivé les tensions. Mais finalement, en ce début de campagne électorale pour les communales de 2011, c’est la ville de Wiltz qui pourra s’ériger en sauveur de son château. Seul hic : selon Arendt, si le château n’est pas vendu à des investisseurs, rien n’exclut qu’à l’avenir il soit loué. Du moment où personne ne pourra lui reprocher d’avoir vendu, la morale est sauve.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.