Maltraitances à Schrassig

Pas étonnant que les détenus du centre pénitentiaire de Schrassig se droguent (voir woxx 1092). C’est pour mieux oublier les humiliations auxquelles ils et leurs familles sont confrontés au quotidien. Et ce n’est pas de l’humiliation sociale d’être en prison ou d’avoir un parent qui s’y trouve, mais il s’agit bien de maltraitances dans la maison, perpétrées par des gardiens. Dans ce contexte, le député ADR Jacques-Yves Henckes a tenté d’en savoir plus sur une enquête actuellement en cours à Schrassig. La direction de la prison serait accusée de « coups et blessures volontaires » ainsi que de « traitements dégradants », tous commis par des gardiens contre des prisonniers ou leurs femmes qui leur rendaient visite. Ce sont les fouilles corporelles qui auraient été particulièrement propices à de telles infractions. Dans sa réponse, François Biltgen fait état de son remarquable esprit de corps. S’il ne peut pas nier l’existence qu’une enquête est en cours, il se refuse tout commentaire, sans toutefois évoquer la présomption d’innocence pour les gardiens. Et surtout sans revenir sur les problèmes qui font que la vie derrière les murs de Schrassig doit ressembler à l’enfer. Comme quoi, un gardien de prison a plus de droits qu’un ministre socialiste – condamné d’avance pour des faits aussi peu prouvés que les maltraitances en prison. Vite, une nouvelle maison d’arrêt !


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.