Enseignement secondaire : pas d’accord

(da) – Les représentants des enseignants et le ministre de l’Éducation Claude Meisch sont d’accord … sur le fait de ne pas être d’accord. Après une première réunion avec le conciliateur, qui a duré deux heures environ, les deux parties se sont toutefois montrées satisfaites. Les négociations se seraient déroulées dans une bonne ambiance, malgré quelques frictions au début. Les trois syndicats présents – Féduse, Apess et SEW – ont lancé un appel aux enseignants : celui de ne pas lancer d’actions avant la prochaine étape de la conciliation, le 5 mars. Ce n’est pas la première fois que les syndicats se montrent enclins à un possible compromis. Après une réunion le 26 novembre, autant le ministre que deux des trois syndicats s’étaient donnés optimistes. A l’époque, les comités de professeurs avaient fait échouer un possible accord en appelant les enseignants à se retirer des commissions d’examens – un appel que près de 1.500 professeurs avaient suivi. La semaine passée, Meisch s’était soucié de la fragmentation de ses partenaires de discussion et avait exprimé sa volonté de trouver un arrangement dans l’intérêt de la « qualité de l’enseignement ». Reste à voir si la base suivra les syndicats, cette fois-ci.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.