Action urgente: Fermez Cattenom !

Jusqu’au 15 octobre, les antinucléaires peuvent participer à la consultation publique française sur le programme pluriannuel de l’énergie. Le Comité national d’action contre le nucléaire appelle à vite envoyer un message à Paris.

1393newsnucleairenonmerciDans le cadre de la programmation pluriannuelle de l’énergie, le gouvernement français devra fixer le nombre et les noms des réacteurs à fermer pour réduire la part du nucléaire à 50 pour cent en France d’ici 2025 comme le prévoit la loi sur la transition énergétique. Avant d’être définitivement adoptée, la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), censée mettre en œuvre les objectifs formulés dans la loi Transition énergétique (TE) votée l’an dernier, a été soumise à consultation publique par la ministre Ségolène Royal. Les citoyen-ne-s des pays voisins ont aussi la possibilité de s’exprimer.

Ici Luxembourg, nous parlons aux Français !

Le (gros) hic pour l’instant, c’est que cette PPE ne respecte ni les engagements du candidat Hollande de 2012, ni la loi TE votée par le Parlement. Car rien n’est prévu dans ce texte pour ramener la part du nucléaire à 50 pour cent du mix électrique français d’ici à 2025. En effet, le projet officiellement présenté ne dit rien sur l’obligation de fermer des centrales nucléaires dans les mois ou les années qui viennent (à l’exception de Fessenheim) alors que c’est pourtant indispensable pour réduire la part du nucléaire en France et faire de la place au développement des énergies renouvelables.

C’est pourquoi il est impératif qu’un maximum de personnes, dont vous, aillent exprimer leur indignation sur le site de la consultation publique. Nous sommes face à un scandale démocratique d’une part, doublée d’une procrastination politique dangereuse d’autre part, puisque le parc nucléaire français se dégrade à grande vitesse et qu’EDF, pris dans le scandale des anomalies constatées sur les composants nucléaires fabriqués au Creusot et en position de faillite économique, ne semble plus en mesure d’en garantir pleinement la sûreté.

Voici le message à envoyer à travers le site de la consultation (http://bit.ly/2cztaE9) :

Madame la Ministre,

Par la présente je vous demande que la loi sur la transition énergétique soit respectée et que la PPE présente une trajectoire d’évolution du nucléaire d’ici 2018 et 2023, permettant de tenir l’objectif de réduire à 50% la production d’électricité couverte par le nucléaire d’ici 2025. Selon les prévisions d’évolution de la consommation et de la production d’électricité d’ici 2025 (RTE, Greenpeace, scénario DGEC), il est nécessaire de fermer 20 à 30 réacteurs d’ici 2025.

Je vous demande que soit intégré la fermeture d’au moins 5 réacteurs d’ici 2018 (en plus de ceux de Fessenheim) et d’autres réacteurs entre 2019 et 2023 pour atteindre l’objectif de réduction de la part du nucléaire.

Comme citoyen(ne) luxembour-geois(e) je me sens particulièrement concerné(e) par les 4 réacteurs de la centrale de Cattenom qui se trouvent à 10 km du Luxembourg et qui posent un risque considérable pour mon pays. Je vous demande donc que les 4 réacteurs de Cattenom soient parmi ceux qui vont être fermés en priorité dans le cadre de la PPE d’ici 2025.

Informations en ligne sur le site du Mouvement écologique : www.meco.lu

Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.