« Affaire Lunghi » : Team Enrico partout

Comme les buttons avec « Team Enrico » distribués à la « Luxembourg Art Week », les soutiens pour le directeur démissionnaire du Mudam ne sont pas prêts à tarir. Ainsi, le personnel du Casino, les galeries de la ville de Dudelange, la Kulturfabrik Esch et l’Aica (déjà bouillonnante depuis la décision de François Bausch de faire disparaître son kiosque à tout jamais) se sont exprimés ces derniers jours pour exprimer leur soutien et s’indigner de la « cabale » dont aurait été victime Enrico Lunghi. Une telle démonstration d’unité est assez rare, même si, bien sûr, les personnages derrière ces institutions se connaissent tous et sont bien connectés. Pourtant, l’indignation ne vise pas uniquement le reportage de l’émission « De Nol op de Kapp » – qui sera d’ailleurs présentée sous forme de livre aux « Walfer Bicherdeeg » – mais aussi les responsables politiques. Et avant tout le ministre de la Culture Xavier Bettel, qui n’a même pas cherché à savoir ce qui s’était vraiment passé lors de l’interview en question avant de livrer des déclarations tonitruantes sur la liberté de la presse devant les caméras. Car s’il s’avérait que RTL aurait justement abusé de cette liberté pour truquer le reportage au montage, il se retrouverait dans de bien mauvais draps lui aussi.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.