Arcelormittal : Feu vert de la commission

C’est fait : la Commission européenne vient de donner son accord à Arcelormittal pour l’acquisition de l’usine Ilva à Tarente dans les Pouilles italiennes – du coup, le site de Dudelange changera de propriétaire.

L’usine de galvanisation de Dudelange est dans le même package que quatre autres usines (en Italie, Roumanie, Macédoine et République tchèque) qu’Arcelormittal va revendre à Liberty House – autre investisseur indien – dans le but d’acquérir l’usine Ilva. Cette dernière qui est à l’origine d’un scandale écologique considérable, a pourtant attiré l’attention du géant de l’acier pour sa grande productivité.

Pour des raisons économiques – il faut éviter qu’une seule firme ne domine trop le marché européen – la Commission européenne a forcé Arcelormittal à vendre d’autres sites. Ce dernier en a donc fait un paquet revendu à Liberty House. Un groupe plutôt obscur et qui n’est pas spécialisé dans la sidérurgie, comme l’avait fait remarquer le LCGB – toujours majoritaire parmi le personnel du site. Du coup le syndicat chrétien a contacté la direction pour avoir des garanties sur la pérennité du site et des emplois qui y sont liés.

Entre-temps, Arcelormittal s’est d’ailleurs joint aux nombreuses multinationales et multimilliardaires qui soutiennent la reconstruction de la cathédrale de Notre-Dame à Paris – il mettra à disposition de l’acier et son expertise.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.