Devoir de diligence : une étude lancée à l’uni.lu

Le devoir de diligence, donc le fait de respecter les droits humains sur toute la chaîne de production de valeur, est à l’heure de la mondialisation toujours triomphante une tâche bien difficile à maîtriser. Au Luxembourg, une coalition d’ONG et de syndicats s’est réunie avant les dernières élections pour faire pression sur le nouveau gouvernement. Le devoir de diligence est bien inscrit dans l’accord de coalition, mais jusqu’ici pas grand-chose n’a bougé. Jusqu’au moment où les Nations unies ont publié une liste de 112 entreprises qui ont des activités dans des colonies cisjordaniennes, une pratique considérée contraire au droit international. Une de ces entreprises, une Soparfi, est installée depuis 2012 au grand-duché, ce qui lui a valu une lettre du ministre Asselborn. mehr lesen / lire plus

Théâtre : Réinvention digitale

Le TalentLAB 2020 est, comme toutes les autres manifestations culturelles, marqué par la pandémie. Pourtant, au lieu de laisser les rideaux baissés, le millésime est étendu sur un mois de rencontres virtuelles, malheureusement un peu trop exclusives.

Une annulation pure et simple ne semble pas avoir été une option. Le TalentLAB, ce n’est pas les Walfer Bicherdeeg, qui même s’ils n’ont lieu qu’à l’automne ont été rayés des calendriers. C’est que la cinquième édition de la manifestation théâtrale semblait trop importante pour qu’on la laisse tomber. Et sûrement que la valeur symbolique d’une telle reprise en plein déconfinement est aussi un signe de résistance par la simple présence de la programmation, alors qu’on ne sait pas encore trop comment et quand la culture pourra reprendre ses droits ou quand les aires de jeux du théâtre et de la musique pourront rouvrir. mehr lesen / lire plus

Données sur l’égalité ? Trop fastidieux pour le gouvernement

Le 24 avril, la plateforme JIF (Journée internationale des femmes) avait adressé un appel au gouvernement et aux député-e-s pour obtenir des données sur l’impact de la Covid-19 sur les différents genres et les couches sociales. Une demande à laquelle le gouvernement ne veut pas répondre.

(www.fraendag.lu)

La pandémie a contribué à rendre plus visibles les inégalités sociales du pays. Pourtant, pour analyser l’impact du confinement et des conséquences que celui-ci a eu sur les femmes et sur les couches sociales les plus précaires, les données manquent. C’est pourquoi la plateforme JIF avait demandé aux député-e-s et au gouvernement de fournir les éléments nécessaires à une telle analyse, pour en pouvoir tirer les conséquences nécessaires. mehr lesen / lire plus

Narcisse national

Alors que le monde culturel s’est largement retiré dans son cocon pendant la période du confinement, Serge Tonnar n’a pas cessé de secouer le cocotier – en prenant le risque d’agacer.

(©tonnar.lu)

Traiter de la personne de Serge Tonnar dans les médias n’est jamais chose facile. Les relations entre la presse et l’artiste ont toujours été difficiles, et son caractère parfois irascible n’aide pas. Cela ne date pas d’hier non plus : quand, en 2011, le Tageblatt a osé critiquer une soirée de bienfaisance organisée par la Fondation Thierry Van Werveke, Tonnar a appelé au boycott du quotidien eschois. Dernier exemple en date : une remarque dans le Lëtzebuerger Land, qui a nié que son initiative « Live aus der Stuff » soit de l’art. mehr lesen / lire plus

Lisa Bryant: Überflug eines Prädators

Die vierteilige Netflix-Doku „Filthy Rich“ rollt den gesamten Skandal um den Multimilliardär und Pädophilen Jeffrey Epstein noch einmal auf – ohne alle Spuren zu verfolgen und bleibt so oft frustrierend oberflächig.

Annie Farmer, eines der ersten bekannten Opfer von Epstein.  © 2020 Netflix

„Eat the Rich“ – die Reichen aufessen – ist ein Songtitel für Hardrock-Legenden wie Aerosmith und Mötorhead, an Jeffrey Epstein würden sich aber wohl auch die Härtesten verschlucken, so massiv ist die Aura des puren Bösen, die dieser mythischen, schwer fassbaren und offenbar auch schwer gestörten Person anhaftete. Regisseurin Lisa Bryant hatte die Arbeit an der Dokumentation schon vor 2019 aufgenommen, also vor dem erneuten Prozess, der Inhaftierung und dem Selbstmord des Investors in einem New Yorker Gefängnis. mehr lesen / lire plus

Esch: Mosars Comeback

Der ehemalige künstlerische Direktor der Kulturhauptstadt Esch 2022 ist der neue künstlerische Direktor des Bridderhaus und des Espace Lavandier – eingestellt von der neuen Gemeinde-asbl „frEsch“.

(©ville d’Esch)

Wer in den letzten Monaten die Escher Kulturpolitik verfolgt hat, kam sich wie in einem mittelmäßig spannenden Bahnhofkrimi vor. Mit seriöser Politik die Fakten schafft, Programme umsetzt und Menschen zusammenbringt, hatte das Intrigantenstadl im Minett wenig zu tun. Nachdem nun der künstlerische Direktor Christian Mosar Ende Mai aus dem Kulturhauptstadt-Jahr ausgestiegen war – man hatte sich „einvernehmlich“ getrennt – taucht er jetzt, wie die woxx schon gemutmaßt hatte wieder in Esch auf.

Die Vereinigung „frEsch“, bereits vor dem Abgang Mosars gegründet, hat zum Ziel, den ambitiösen Kulturentwicklungsplan der Stadt umzusetzen. mehr lesen / lire plus

Google MOU: Regierung sagt Njet zu Méco

Obwohl die „Commission d’accès aux documents“ (CAD) grünes Licht gegeben hatte, will die Regierung das Dokument zwischen Google, der Regierung und der Gemeinde Bissen nicht veröffentlichen.

(©meco.lu)

Transparenz ist in Luxemburg immer noch ein Tabuthema. Nachdem die Abgeordneten der Chamber nach langem Kampf und Drohungen endlich Einsichtin das „Memorandum of Understanding“ (MOU) zum geplanten Google Data Center im Herzen des Landes versprochen bekamen – aber nur unter der Bedingung, nichts in die Öffentlichkeit zu tragen – knallt die Regierung das Fenster wieder zu.

Sichtlich erbost ist darüber der Mouvement écologique, der seine Hoffnungen auf die CAD gesetzt hatte, um auch endlich an das Dokument zu kommen. mehr lesen / lire plus

État de crise et lois « Covid-19 » : À la va-vite

Les deux projets de loi censés se substituer à l’état de crise déclenché avec la pandémie sont désormais connus. Les débats intenses au parlement se concentrent sur des détails, or il faut constater qu’elles comportent des entraves à la liberté qui auront force de loi – si elles passent.

La ministre de la Santé Paulette Lenert lors du dépôt des lois « Covid-19 » au parlement. © flickr_chd

Le 23 juin tout sera fini. La date à laquelle la moitié du peuple luxembourgeois se réveille normalement la tête dans le cul après les liesses de la fête nationale risque d’être toute différente en cette année 2020. mehr lesen / lire plus

Rassismus/Proteste: George, Adama, Oury und die Anderen

Dass die Proteste nach dem Mord vor laufender Kamera an George Floyd weit über den Atlantik schwappen, deutet auf ein tiefergehendes Problem hin. Wer etwas bewirken will, sollte weniger die USA anprangern, und sich stattdessen lokal engagieren.

(©wikimedia_PaulBecker/Becker1999)

Die neun Minuten, in denen George Floyd unter dem Knie des Polizeibeamten Derek Chauvin qualvoll erstickt, sind kaum auszuhalten. Es ist unmöglich, sich dieses Video anzusehen, ohne eine unaussprechliche Wut und Trauer zu empfinden – außer man ist Donald Trump oder eine*r seiner Anhänger*innen. Dass sich die Menschen in Minneapolis und in den ganzen USA mit Protesten Luft machen, ist mehr als verständlich. mehr lesen / lire plus

Archives nationales : Conflit ? Quel conflit ?

Début avril, le woxx s’était fait l’écho de l’ire de certain-e-s historien-ne-s qui goûtaient peu la façon dont les Archives nationales interprètent le RGPD – une question parlementaire et sa réponse n’apportent que peu de lumière sur la problématique.

© CHD.lu

Le temps s’écoule plus lentement aux Archives nationales, et cela s’applique aussi à tout ce qui a trait aux dépôts. Malgré la loi de 2018, les administrations ne sont pas super pressées de se mettre en conformité et de verser leurs dossiers, voire instaurer une règle de triage pour savoir quels documents vont aux Archives. Cette situation est frustrante pour les chercheuses et chercheurs en histoire surtout : ils et elles se heurtent souvent aux règles instaurées par le règlement général sur la protection des données (RGPD) européen. mehr lesen / lire plus

Liebesroman: Konsumportfolios

Mit „Allegro Pastell“ legt der Schriftsteller Leif Randt seinen ersten Liebesroman vor. Die künstliche Unaufgeregtheit seines Stils versteckt geschickt eine kalte, aber perfekt funktionierende literarische Maschine.

Er hat es geschafft. Nach Ausflügen in imaginäre Länder in „Schimmernder Dunst über CobyCounty“ und in fremde Sonnensysteme mit „Planet Magnon“ ist Leif Randt in der Realität – oder zumindest im Maintal – gelandet. „Allegro Pastell“ ist auch in einer anderen Hinsicht bemerkenswert: Die beiden Vorgängerromane erweckten den Eindruck, Randt sei zwar ein begnadeter und stilsicherer Literaturproduzent mit eigenem Flow – die Geschichten, die er erzählt, aber immer die gleichen sind, wenn auch in verschiedene Genres verpackt. mehr lesen / lire plus

Arcelormittal n’est pas Charlie

La semaine dernière, nous avions à cet endroit analysé de plus près comment Arcelormittal attire des fonds européens de la BEI pour des projets « environnementaux » et de l’autre côté continue de polluer, comme à Fos-sur-Mer, tout en essayant de faire pression sur les élu-e-s locales et locaux. Dans un courriel adressé à notre rédaction la semaine dernière, Pascal Moisy, manager des relations médias d’Arcelormittal, conteste l’article de Sigolène Vinson dans « Charlie Hebdo », sur lequel nous nous étions basé-e-s pour évoquer la situation à Fos-sur-Mer : ainsi Arcelormittal se conformerait « pleinement et strictement aux règles environnementales en vigueur », et se dédouane de « toute accusation de prises de contact avec les mairies environnantes de Fos-sur-Mer sur un tel sujet ». mehr lesen / lire plus

Kunstauktion im Gudde Wëllen: Win-Win-Win

In der Corona-Krise gibt es die Nörgler*innen und Weltuntergangsliebhaber*innen, die sich den lieben langen Tag nur beschweren. Und dann gibt es solche wie die Betreiber des Gudde Wëllen, die sich nicht unterkriegen lassen und neue Wege gehen.

Es ist nun eingetreten, was der Betreiber Luka Heindrichs bereits Ende April in der woxx befürchtet hat: Die Kneipen dürfen zwar wieder öffnen, doch mit scharfen Einschränkungen. Wer die engen Räumlichkeiten des Gudde Wëllen kennt,  weiß, dass es sehr schwierig sein wird, dort die Distanzen einzuhalten. Und von Konzerten im Obergeschoss kann auch noch keine Rede sein. Deshalb hat der „Culture Club“ sich etwas ganz Besonderes einfallen lassen: Keine Kunstaktion, sondern eine Kunstauktion. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : les anormalités continuent

Quelques jours après le départ du deuxième directeur artistique de la capitale européenne de la culture, les langues se délient en coulisses – et une nouvelle asbl eschoise entre en scène.

(©E22)

La sobriété du communiqué envoyé mercredi dernier par Esch 2022 pour notifier le public du départ, attendu, de Christian Mosar de son poste de directeur artistique s’explique un peu mieux quand on connaît les dessous. Selon plusieurs sources proches du dossier, la situation entre le directeur et ses collègues s’était tendue ces derniers mois, au point où des suites juridiques auraient même été envisagées. Les mêmes sources disent que « le concerné » Mosar serait allé jusqu’à engager un avocat. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : Christian Mosar s’en va

C’est tout sauf une surprise : le directeur artistique de la capitale culturelle européenne 2022 s’était fait rare. Désormais, son départ est donc officiel. 

(©Esch2022)

Le bruit courait au moins depuis les Open Market Days d’Esch 2022 fin février. Lors de la conférence de presse, qui était plutôt une présentation de marketing tiède, l’absence du directeur artistique sur la scène avait fait jaser. Apparemment, la relation entre Christian Mosar et Nancy Braun se serait envenimée à un tel point que la directrice ne voulait même plus partager la scène avec lui. Même impression lors du petit-déjeuner de presse virtuel fin avril : Mosar restait absent – questionnées sur ce point par les journalistes, Nancy Braun et Françoise Poos, chargées du programme culturel, continuaient pourtant à nier les différends derrière les coulisses. mehr lesen / lire plus

Arcelormittal : Verts à Gand, noirs à Fos-sur-Mer

Écolo, Arcelormittal ? Un prêt de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour des projets de réduction de CO2 tente de le faire croire – mais d’autres pratiques moins avouables du géant de l’acier sèment le doute.

Photo : Arcelormittal

La BEI et la Commission européenne, qui a donné le feu vert, n’ont pas mâché leurs mots cette semaine en annonçant que « l’UE soutient Arcelormittal avec un prêt de la BEI de 75 millions d’euros pour développer une technologie révolutionnaire ». C’est la ville de Gand, en Flandre, qui va pouvoir accueillir deux usines de démonstration construites par la firme. mehr lesen / lire plus

Sur Netflix : Sawah

Parce que le woxx avait honteusement raté sa sortie dans les salles, la diffusion de « Sawah » sur le géant américain Netflix est la meilleure occasion de se rattraper et de vous parler de ce film qu’on aime plutôt bien.

Duo improbable : Samir et Daniel font tout pour échapper à la cavalerie grand-ducale et aux divers malfrats à leurs trousses. (Photos : Wady films)

Être DJ au Caire n’est pas une tâche facile. Au-delà des problèmes logistiques, il faut composer avec les forces de l’ordre et la politique toujours instable. Entre les insurrections successives, Samir cherche son chemin pour vivre de sa passion musicale. mehr lesen / lire plus

France : les drones policiers restent à terre

Ils faisaient le bonheur des journaux télévisés, qui les montraient avec un mélange de stupéfaction et d’horreur. Désormais pourtant, les drones français utilisés par la police ne voleront plus.

(U.S. Air Force photo by Alejandro Peña)

Que ce soit à Nice, Rennes ou dans la capitale de l’Hexagone, la crise sanitaire a permis à de nombreux policiers et gendarmes d’utiliser leurs nouveaux joujoux : les drones. Surveiller le confinement, identifier des contrevenant-e-s pour les verbaliser ou seulement les rappeler à l’ordre, et tout cela à distance, est certainement le rêve de certain-e-s commandant-e-s de police et de leurs préfets-ètes – mais pour l’association « La quadrature du Net » et la Ligue des droits de l’homme française, c’est un cauchemar. mehr lesen / lire plus

Temps de travail : le gouvernement freine un peu

Alors que le Luxembourg se déconfine lentement, le gouvernement avait, au grand dam des syndicats, prolongé et élargi l’augmentation du temps de travail. L’opposition massive semble avoir – un tant soit peu – porté ses fruits.

(©Vaibhav Verma_pexels.com)

C’est l’OGBL qui l’a communiqué ce lundi matin : « La liste des secteurs potentiellement éligibles pour une augmentation du temps de travail a été réduite. » Cela suite au conseil de gouvernement du 15 mai dernier, où le règlement grand-ducal en question a encore une fois été modifié. Le gouvernement avait, sans en parler aux syndicats représentatifs, décidé non seulement de prolonger la mesure qui permet d’augmenter la durée de travail à 12 heures par jour et à 60 heures par semaine, mais aussi de l’élargir à d’autres secteurs dont l’essentialité est du moins discutable. mehr lesen / lire plus

État de crise et droits fondamentaux : Retrouver l’équilibre

En votant l’état de crise, le parlement a donné des pouvoirs à l’exécutif que ce dernier n’a plus eu entre ses mains depuis le début du 20e siècle. La démocratie et le vivre-ensemble vont-ils sortir indemnes de cette expérience ?

De quel côté va-t-on pencher ? Les prochains jours nous l’apprendront… (© pxhere – unknown camera)

Depuis la mi-mars, les règlements grand-ducaux tombent à une cadence inouïe. Ils sont les outils du gouvernement pour lutter contre la crise de la Covid-19, depuis que le grand-duc « après avoir constaté l’urgence résultant de l’impossibilité de la Chambre des Députés de légiférer dans les délais appropriés, peut prendre en toutes matières des mesures réglementaires » – comme le veut l’article, très controversé, 32.4 de notre Constitution. mehr lesen / lire plus