THEATRE: Cioran reloaded

Avec « Mansarde à Paris » de Matéi Visniec, une collaboration luxo-roumaine en 2007, la Kulturfabrik avait créé une petite surprise. D’autant plus que la pièce primée de nombreuses fois à l’étranger retourne au Luxembourg à la fin de ce mois.

Même la philosophie la plus cynique peut donner lieu à un spectacle de liesse.

Il est donc enfin prophète dans son propre pays. Radu Afrim, le metteur en scène de « Mansarde à Paris » en 2007 à la Kulturfabrik a connu – avec toute son équipe – une véritable consécration à la suite de la tournée que la pièce a menée.

Mais d’abord, il nous faut faire un petit détour pour nous rafraîchir la mémoire. mehr lesen / lire plus

POP: Enter Metropop

La Rockhal accueille une fois de plus la nouvelle sensation de la pop danoise Dúné. Mais cette fois, l’heure n’est plus à la découverte.

Ils sont nombreux, mais pas pour rien : la pop complexe de Duné va enchanter les amateurs.

En matière de pop, on était habitué à l’offensive suédoise et ce depuis les années 70 avec Abba, les années 80 ont soufflées un vent norvégien avec les tubes de A-ha – mais il semblerait que le petit voisin danois à toujours eu quelques difficultés à s’imposer dans les charts internationaux. Pourtant, la fin des années 90 voit la venue de nouveaux venus qui vont changer la donne avec Mew suivis d’une flopée d’autres tels que Alphabeat, The Asteroids Galaxy Club et tout récemment les encore tous jeunes Dúné. mehr lesen / lire plus

POP: Air France

Le duo français Air revient hypnotiser le Luxembourg après deux passages fortement remarqués au cours des dernières années. L’occasion de découvrir leur dernier opus en date « Love 2 ».

Toujours aussi kitsch que dans les années 90: les Français de Air.

Il est loin le temps où Air enchaînaient tube sur tube, où chaque morceau passait en rotation lourde sur MTV et où le duo français était chouchouté par la terre entière, collaborant avec les plus grands. Il est certain que le duo formé par Nicolas Godin et Jean-Benoit Dunkel a quelque peu perdu de son aura musicale après cette surmédiatisation excessive de la fin des années 90. mehr lesen / lire plus

POP: Sociétés Secrètes

Le d:qliq frappe fort ce weekend, avec la venue des New Yorkais de la New Idea Society et de leurs acolytes parisiens de Jordan.

Le rock indépendant est au rendez-vous ce vendredi,
avec New Idea Society et Jordan.

Il y a bel et bien une vie après le hardcore, et ce n’est clairement pas les New Yorkais de New Idea Society qui diront le contraire. Car les gars sont tous issus de diverses formations gravitant autour du hardcore et du punk sur la côte Est des Etats-Unis. Le chanteur et guitariste Mike Law a roulé sa bosse au sein de la formation bostonienne Eulcid et on a pu apercevoir le marteleur de fûts Alan Cage cogner du côté de chez Quicksand. mehr lesen / lire plus

MALEREI: Der Teufel im Detail

Ont trouvé la voie vers le succès : Rue Royale.

Falls man Probleme mit den Augen hat, vor allem bei einer beginnenden Altersweitsichtigkeit, sollte man über einen Gang zum Optiker nachdenken, bevor man die laufende Ausstellung in der Galerie Nordine Zidoun besucht. Ansonsten könnte einem einiges entgehen.

Unter dem Titel „Upon Closer Inspection“ werden – zum ersten Mal in Europa – Zeichnungen des amerikanischen Künstlers Jason D’Aquino gezeigt. D’Aquino ist seit zwölf Jahren Tätowierer und unterhält in Buffalo, New York zusammen mit Amanda Wachob das Studio Blue Moon Tattoo. Nun genießen Tätowierer keinen besonders guten Ruf, da ihre Arbeit immer noch mit den negativen Seiten der Seefahrerromantik, sexuellen Perversionen oder mit Gewaltorgien feiernden Rockern in Zusammenhang gebracht wird. mehr lesen / lire plus

POP: Velvet Revolver

Par le froid qui ne semble plus connaître de limites et dans l’attente du changement climatique saisonnier, le d:qliq nous propose une pause à l’italienne en invitant Calibro35.

La bonne vieille tradition musicale des films de gangsters remise à la sauce du nouveau millénaire : voilà toute la recette de Calibro35.

Calibro35 est une sorte d’all-star-band à l’italienne regroupant la fine fleur du rock italien de ces dernières années. Réunis autour du producteur Tommaso Colliva – qui a fait ses armes auprès de Franz Ferdinand et Muse – il a su faire venir Steward Copeland et Afterhours. On a connu bien pire comme collaborateurs ! mehr lesen / lire plus

SKA: Ska va faire mal !

Le festival de ska de janvier à la Rockhal est quasiment devenu une tradition en ses quelques années d’existence. Cette année encore il va nous réchauffer les coeurs pendant la saison froide.

Il n’a pas seulement la patate, il a carrément la banane :
le Dr Ring Ding sera la tête d’affiche de cette édition du festival de ska-punk.

Voilà déjà cinq années qu’a été initié le ska-punk festival par les jeunes du collectif Ashcan et le moins que l’on puisse dire est qu’ils ont réussi leur pari en créant un événement inédit dans la sphère punk-rock luxembourgeoise. Cette nouvelle édition ne devrait pas déroger à la règle avec un programme des plus alléchants, car le collectif n’a pas hésité à mettre les petits plats dans les grands. mehr lesen / lire plus

INDIETRONICA: Calme et volupté

Pour finir l’année en beauté, l’Exit07 fait appel à Arms&Sleepers, ainsi qu’au mastermind d’Uzi&Ari, Ben Shepard.


Extrait de « Wolf Eggs », la nouvelle vidéo de Uzi&Ari.

Présenter Uzi&Ari au public luxembourgeois averti ne fait pas grand sens. Le groupe composé de Ben
Shepard, Catherine Worsham et Andrew Glassett est devenu une connaissance presqu’intime de celles et ceux qui fréquentent le d:qliq ou encore l’Exit07. Originaire de Salt Lake City – la cité érigée par les mormons au milieu du désert de l’Utah – ils font fureur en Europe où ils sont notamment distribués par le label luxembourgeois Own Records. Mais Uzi&Ari, c’est surtout Ben Shephard, le songwriter du groupe. mehr lesen / lire plus

EXPERIMENTAL: Mellow Cello !

A l’aube des fêtes de fin d’année, la Philharmonie de Luxembourg prépare sa sortie de scène pour 2009 avec une fête audiovisuelle orchestrée autour d’une rencontre entre les acteurs de la pop, de la folk et de l’électro luxembourgeoise avec le monde du classique.

Une des coryphées luxembourgeoises qui participe à cette soirée expérimentale: Daniel Balthasar.

Beau concept que celui des compilations initiées par Christophe Unkelhäusser et son émission radio « Bloe Baaschtert » qui fait les belles heures de radio Ara, en se focalisant sur la scène luxembourgeoise. Et quand cette compilation ne se limite pas à enchaîner des titres déjà connes et enregistrés auparavant, on ne peut que saluer davantage l’initiative. mehr lesen / lire plus

HARDCORE: Touché Coulé

Après trois années d’absence discographique et la sortie d’un EP il y a une poignée de mois, Strike Anywhere reviennent enfin avec son tant attendu sixième album, et encore une fois, ils ne sont pas contents…

Hardcore-punk américain, mais pour les masses..

Il est des styles de musique que seule l’Amérique sait produire. Ce phénomène est dû à deux facteurs : une culture musicale rock vieille de plus de cinquante années combinée à un climat politique pas toujours rose. Formés dans la plus grande tradition du punk hardcore made in USA, à Richmond en Virginie, Strike Anywhere n’ont pas leurs langues dans leurs poches et produisent une musique enragée, vindicative, aux textes vitriolés extrêmement politiques sur des brulôts punk-hardcore aux tempi infernaux, à l’efficacité mélodique que ne renieraient pas Propagandhi ou 7 Seconds. mehr lesen / lire plus

ROCK ALTERNATIF: Les Houdini du rock

Les Melvins ne sont pas un groupe comme les autres : en créant les tendances plutôt que de les suivre, ils ont survécu à toutes les tempêtes majeures depuis les années 90.

En ont vu des belles, mais ne pensent toujours pas à arrêter de faire du bruit : The Melvins, derniers survivants du grunge.

Une des pièces maîtresses du grand magicien Houdini consistait à se défaire d’un paquet de chaînes devant son public. Pour les Melvins – qui en 1993 ont nommé un album d’après le magicien – c’est un peu la même chose. Depuis bientôt une trentaine d’années, ce petit groupe originaire de la région de Seattle défie toutes les chaînes que le business tente de lui nouer autour du cou. mehr lesen / lire plus

THE PRODIGY: Tanzender Teufel -stolpernde Bässe

Mit „The Fat of the Land“ hat
The Prodigy Mitte der 90er Raver und Rocker auf dem Dancefloor vereint. Jetzt tourt die Band um Liam Howlett mit dem aktuellen Album „Invaders Must Die“.

Auf das Äußere kommt es an – dagegen lassen die Texte von The Prodigy schon etwas zu wünschen übrig.

The Prodigy ist ein Wunderkind – zumindest, wenn es aus dem Englischen ins Deutschsprachige übersetzt wird. Und Wunderkinder sind zum Beispiel solche, die im Alter von fünf Jahren die Gravitationstheorie plausibel widerlegen oder aber bereits mit vier Jahren den Klavierlehrer an seine Grenzen bringen. Liam Howlett scheint ein solches Wunderkind jedoch nicht zu sein. mehr lesen / lire plus

POP: Scout toujours !

L’expérience continue à l’Exit07 : ce vendredi 20 novembre Scout Niblett nous enchantera avec ces petites féeries.

Larguez les amarres et laissez-vous emporter par la girl-scout écossaise.

Minimaliste, dérangeante et captivante, ainsi on pourrait décrire la musique de Scout Niblett. Elle comporte ce petit grain de folie attribué autrefois
à des songwriters féminines telles Kate Bush ou encore Tori Amos. Mais là
où les belles se sont illustrées au piano, Scout Niblett a jeté son dévolu sur les guitares et les batteries au rythmes primaires, donnant à son oeuvre un côté blues moderne des plus agréables.

Née en 1973 à Nottingham, fief de l’incontournable Robin des Bois, sous le nom d’Emma Louise Niblett, elle s’éprend très rapidement de la musique et notamment de celle du début des années 90 avec l’apparition des premières formations grunge telles que Mudhoney, Sonic Youth ou bien encore les incontournables Nirvana. mehr lesen / lire plus

BRITPOP: Editeurs de Spleen

L’Atelier gâte ses petits protégés en ces froides nuits de novembre, avec la venue des Editors, ce vendredi 13 novembre pour un concert déjà sold-out, accompagnés pour l’occasion de la fine crème du rock d’aujourd’hui, les Britanniques de The Maccabees et les Canadiens de Wintersleep.

Originaires de Birmingham, Editors ne tarde pas à percer dans le business musical alors qu’il se forme en 2002 autour de Tom Smith à la guitare et au chant, de Chris Urbanowicz à la guitare, de Russel Leetch à la basse et d’Ed Lay à la batterie sous le nom de Pilot. L’entité changera de nom à plusieurs reprises avant d’adopter leur patronyme définitif quelque peu avant de sortir leur première galette «The Back Room» en 2005 qui connaîtra un succès aussi bien critique que populaire. mehr lesen / lire plus

FESTIVAL: Un peu d’amour dans un monde de bruit

Dès l’ouverture de la Rockhal, le festival Screaming Fields of Sonic Love a été une de ses missions prioritaires, afin de faire jouer les nouveaux talents luxembourgeois. La sixième édition aura lieu ce weekend.

Some Kind of Rock : Premier groupe à jouer lors de cette édition du Screaming Fields of Sonic Love.

La musique nationale à pris un sérieux coup de fouet durant ces cinq dernières années, avec l’arrivée de multiples formations toutes plus jeunes et ambitieuses les unes que les autres : Eternal Tango, Versus You ou Natas Loves You – toutes sont passées par la case Screaming Fields en leur temps. mehr lesen / lire plus

POST-ROCK: Jacques à dit !

Après leur passage à la Kulturfabrik il y a deux années de cela, les post-rockeurs de Do Make Say Think reviennent, mais cette fois-ci accompagnés de renforts au goût de sirop d’érable. Tabernacle !

Ils n’ont pas inventé le fou rire sur scène : Do Make Say Think.

Formés en 1996 à Toronto autour du multi-instrumentaliste Charles Spearin à la guitare et à la trompette, du guitariste Justin Small et du batteur James Payment, le collectif canadien s’étoffe rapidement en ajoutant le claviériste Jason MacKenzie, le multi-instrumentaliste Ohad Benchetrit et le second batteur Dave Mitchell – pour sortir son premier album éponyme sur le label canadien culte Constellation en 1998. mehr lesen / lire plus

CINE-CONCERT: Mort vivant

La Compagnie Jucam a décidé de faire revivre Nosferatu, le plus connu des vampires, et de le faire mijoter dans leur sauce.

N’ayez pas peur : il veut juste goûter un peu de votre sang…

Ce fut un des premiers films d’horreur et plus d’un-e a sûrement subi un traumatisme pendant son enfance en apercevant une première fois le visage démoniaque du vampire dans son château des Carpates. Mais « Nosferatu » (1922) est aussi un film à l’histoire tragique et complexe qui fut recollé et recomposé de nombreuses fois.

D’abord ce fut une pièce maîtresse du cinéma de l’éphémère république de Weimar, réunissant des acteurs issus de l’école de théâtre expressionniste de Max Reinhardt. mehr lesen / lire plus

ROCK: Salut l’artiste

Neuf mois après la mort de Thierry van Werveke, la Kulturfabrik met en place une soirée spéciale en l’honneur de ce trublion de la scène luxembourgeoise autant pour son travail d’acteur que de chanteur.

Thierry van Werveke est né en Suisse en 1958, mais c’est au Luxembourg qu’il connaîtra le succès et ce dès 1982 avec son acolyte réalisateur Andy Bausch dans les films tels que Le Club Des Chômeurs, Knockin‘ On Heaven’s Door sans oublier Hochzaïtsnuecht de Pol Cruchten présenté au festival de Cannes en 1992. Mais c’est également au sein de formations rock comme Taboola Rasa ou les légendaires Nazz Nazz que Thierry van Werveke à laissé des traces jusqu’il y a peu encore quelques années avant sa mort tragique en janvier de cette année. mehr lesen / lire plus

POP: Jay-Jay peint…

L’Exit accueillera le caméléon dandy de l’indie pop suédois, Jay-Jay Johanson, afin de prouver encore une fois que cette salle est bien plus qu’un simple café-concert.

Intimiste et mélancolique : avec Jay-Jay Johanson, la Scandinavie s’invite au Carré Rotondes.

Né en 1969 à Trollhättan en Suède sous le patronyme de Jäje Johanson, il se découvre très vite une passion insatiable pour la musique et fonde son premier groupe de punk May Tuck à l’âge de dix ans. Parallèlement, il apprend la clarinette et le saxophone, ce qui le mène quelques années plus tard tout naturellement vers le jazz. Malgré un talent indéniable, il se tourne tout d’abord vers des études d’architecture à Stockholm et poursuit sa carrière après la fin des cours dans un quartette avant de découvrir le
trip-hop lancinant, et novateur à l’époque, de l’album « Dummy » de Portishead en 1996. mehr lesen / lire plus

POP EXPERIMENTALE: DVD sans lecteur

Pour sa réouverture, l’Exit07 reprend ses bonnes vieilles habitudes de présenter des découvertes inouïes aux frontières de la musique.

Images et sons se rencontreront ce vendredi à l’Exit07.

D.V.D. n’est pas un groupe comme les autres, comme son nom l’indique déjà. C’est en même temps plus qu’un groupe de musique et moins qu’un groupe traditionnel. Originaire du Japon, le trio composé de deux batteurs et d’un artiste visuel a commencé ses performances vers 2006. Leur approche consiste en des sets improvisés qui combinent les sons des deux batteurs aux images créees en live par le VJ. Au cours de ces séances, images et musique entrent dans une relation interactive et commencent non seulement à se correspondre, mais aussi à s’influencer mutuellement. mehr lesen / lire plus