Eis Stad : Qui possède la ville ?

Une nouvelle asbl milite pour plus de participation citoyenne, mais elle ne semble pas du goût des dirigeant-e-s politiques en place.

Illustration : vdl.lu

La salle de l’Infolab du Casino Luxembourg était pleine à craquer mardi soir, lorsque la toute jeune asbl « Eis Stad » avait invité à débattre sur les résultats du concours des projets d’aménagement du nouveau quartier aux abords de l’actuel stade Josy Barthel, voué à disparaître.

En fait, la discussion sur ce concours – dont le résultat peut encore être consulté (et commenté via des bulletins à remplir sur place) dans la salle des cérémonies du Bierger-Center place Guillaume II ce vendredi de 8h à 17h et ce samedi de 10h à 12h –, n’était qu’une sorte de prétexte pour discuter de façon plus générale de la participation des citoyen-ne-s dans la commune de Luxembourg.

Eis Stad, qui vient tout juste de se constituer en asbl, est l’héritière de la « Biergerinitiativ Areler Strooss », laquelle a vu le jour après que la section des Verts de la Ville de Luxembourg avait lancé l’idée d’une participation plus étroite de la population autour du remaniement du quartier en question via un workshop. Le besoin de continuer ce travail de façon indépendante des partis politiques, mais aussi au-delà du seul quartier Stade a finalement mené, en décembre 2019, à la nouvelle association qui s’appelle officiellement « eis Stad a.s.b.l – Initiative pour la participation citoyenne et le développement d’une ville humaine » et dont l’objet est de « promouvoir le logement abordable, le développement durable et la participation citoyenne régulière dans la ville de Luxembourg ».

Entre le médiocre et le pire

L’association, qui se définit dans ses statuts comme « sans appartenance politique », ne semble cependant pas du goût de la majorité actuelle au Knuedler, car ni la bourgmestre, ni les autres membres du collège échevinal n’ont donné suite à l’invitation de l’asbl à assister au débat. Les responsables de la ville y voient une initiative « trop politisée » – alors que les Verts et la section locale de la Gauche ont justement mené des activités de sensibilisation autour du quartier Stade – et ne veulent pas, à un moment où le concours d’idées autour de ce quartier n’est pas encore terminé, se prononcer sur les projets en lice. En fait, le jury – dont la bourgmestre Lydie Polfer (DP) et le premier échevin Serge Wilmes (CSV) – a procédé à une présélection de sept projets parmi les 15 introduits, et le public est donc invité à émettre ses avis sur ceux retenus encore cette semaine.

Illustration : eis Stad

Or, un débat plus général sur la participation citoyenne aurait permis aux responsables de répondre aux questionnements de la très large audience présente, même sans devoir se prononcer en détail sur l’un ou l’autre des projets. Il est d’ailleurs à remarquer qu’aucun de ceux retenus n’a su convaincre à cent pour cent, comme en témoignent les fiches d’appréciation apposées par le jury à côté des projets exposés. La bourgmestre s’est d’ailleurs étonnée du caractère « très proche d’un projet de promoteur » de certaines des contributions non retenues. Une manière de cacher la médiocrité générale des travaux en affirmant qu’il y avait pire ? Malheureusement, le public ne pourra pas vérifier si cette appréciation est fondée, car les projets non retenus ne sont pas exposés.

Pour les responsables de l’asbl se pose alors la question de savoir si une plus forte participation citoyenne n’aurait pas mené à une formulation plus claire du cahier de charges à la base du concours, et donc à des projets plus convaincants.

La forte mobilisation pour la soirée, qui a rappelé des moments plus militants en matière de lutte pour une urbanisation plus humaine il y a un bon quart de siècle, a tout de même mené à des conclusions plus optimistes : La jeune asbl ne va donc pas abandonner l’idée de s’immiscer dans la phase décisionnelle concernant le projet Stade, tout comme elle luttera pour une participation citoyenne en général, alors que la légitimité du collège échevinal en place ne repose que sur une majorité déterminée en octobre 2017 par 25.479 bulletins de votes valables pour une population résidente qui s’élevait à 122.273 au 31.12.2019.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.