Espèce envahissante : surveiller et punir

La vie d’une ministre de l’Environnement est un roman. Après avoir sauvé le renard des chasseurs et multiplié les appels du pied au loup pour qu’il vienne s’installer au Luxembourg, la voici confrontée à l’invasion des ouettes d’Égypte (« Alopochen aegyptiaca », Nilgans en allemand). Dans une question parlementaire, le député Marcel Oberweis, sorte de « Monsieur Science » au sein du CSV, s’enquiert des risques pour la faune régionale, puisque cet immigré emplumé fait preuve d’« un comportement territorial très agressif envers les autres oiseaux et menace ainsi la survie de nombreux poussins ». Dans sa réponse, la ministre Carole Dieschbourg se veut rassurante : il ne serait pas clairement démontré que cette « espèce invasive » nuirait aux oisillons indigènes. Mais le gouvernement surveillerait de près les actions de l’intrus et préparerait un règlement qui lui ôterait la protection intégrale dont il bénéficie en tant qu’« oiseau vivant à l’état sauvage ». À vos flingues !


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.