Luxleaks : le cas Halet pourrait rebondir

Son nom était inconnu des médias avant le début du procès Luxleaks cette année. Édouard Perrin, le journaliste accusé dans le même procès, ainsi que ses avocats pensaient même que Raphaël Halet était une taupe de PWC, mandatée pour découvrir la source des premières révélations. Or il n’en était rien. Si Raphaël Halet s’est muré dans le silence, c’est que son ancien employeur le tenait entre ses mains. Par le biais d’un « accord transitionnel » que PWC avait forcé lui et son épouse à signer sous la pression, la multinationale les menaçait de poursuites pouvant aller jusqu’à 10 millions d’euros au cas où ils parleraient aux médias. Mais, grâce à la défense de Perrin qui avait révélé l’existence de cet accord, Raphaël Halet a livré toute sa vérité devant les juges. Reprise dans un « Envoyé spécial » à la télévision française la semaine dernière, sa version des faits est pour le moins ahurissante : après une perquisition chez lui, les gendarmes auraient tout simplement outrepassé les limites de leur mandat en assistant à l’audition de Halet par des employés de PWC. Entre-temps, c’est l’inspection générale de la gendarmerie de Metz qui mène l’enquête sur ce qui s’est passé à son domicile en Moselle. Selon les conclusions, cela pourrait même rendre les preuves obtenues à cette occasion illégales – ce qui pourrait considérablement affaiblir l’accusation du parquet luxembourgeois.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.