Mock COP 2/3 : comme si vous y étiez

Enregistrer les échanges et les mettre sur YouTube, quelle bonne idée ! Cela nous donne accès aux informations et idées qui circulent au sein de la société civile mondiale.

La conférence climatique en ligne de la jeunesse a donné lieu à la rédaction d’une lettre aux responsables politiques (1er article : Appel aux puissant-e-s), mais elle a aussi été un lieu d’échanges. Pour les activistes de tout âge qui n’ont pas pu participer à la Mock COP, le canal YouTube de l’événement permet de s’y plonger a posteriori. Saluons cette initiative, qui, malgré ses limitations, est exemplaire pour ce qui est de la transparence et de la diffusion de l’information.

Un premier groupe de vidéos est constitué par les messages des participant-e-s de toutes les parties du monde, appelés « high-level statements » comme lors des COP officielles. Notons la grande diversité des prises de parole, qui sont cependant de qualité très inégale, tant en ce qui concerne la forme que le contenu. Elles sont toutes en anglais, malheureusement sans sous-titres ni traductions pour la plupart. Cela vaut néanmoins le coup de les regarder en diagonale, en s’arrêtant sur des pays ou des intervenant-e-s qu’on trouve particulièrement intéressant-e-s. Ainsi, lors de nos recherches, nous avons par exemple particulièrement apprécié la présentation des jeunes Philippin-ne-s.

Décrypter les COP officielles

Relevons en second lieu les vidéos des conférences en ligne sur le changement climatique et le contexte des négociations internationales (sous « Academic Support »). Cependant, elles proviennent, pour celles qu’on a consultées, d’expert-e-s brésilien-ne-s et sont donc en portugais. Pour qui ne maîtrise pas cette langue, il y a les traductions automatiques (sous forme de sous-titres) fournies par YouTube et en partie des transcriptions en plusieurs langues. Excellente initiative que cette tentative de décrypter la manière dont se déroulent les COP officielles, qui devrait préparer les jeunes de la société civile à y intervenir en connaissance de cause dans les années qui viennent.

Enfin, les vidéos consacrées aux débats et délibérations (« Live panel discussions ») sont apparemment intégralement en anglais. Là encore, on peut avoir recours aux traductions automatiques et aux transcriptions. Il n’est peut-être pas facile de suivre le fil des discussions, mais la diversité des points de vue en fait une expérience gratifiante.

«Récit toxique » et « sauveurisme blanc »

Renvoyons aussi à une contribution du blog sur le site de la Mock COP. Sous le titre « Messages à retenir des orateurs », signé Bea, on trouve un résumé de prises de parole ayant retenu l’attention (traductions disponibles). A ainsi été thématisé le « récit toxique du progrès » des cinq millénaires passés, cause des problèmes environnementaux comme du mépris à l’égard des communautés marginalisées. Et alors que lors des COP officielles, le Nord global ne veut pas entendre parler des « pertes et dommages », la Mock COP semble avoir été favorable à une compensation des conséquences néfastes du changement climatique pour les pays vulnérables y ayant le moins contribué et qui en souffrent le plus. En même temps, il y a eu une mise en garde contre le « sauveurisme blanc », qui tenterait d’imposer des « solutions » aux populations du Sud global.

Tout cela se reflète aussi dans le texte du « traité » adopté par la Mock COP et destiné à inspirer les délibérations lors de la COP26 officielle en novembre 2021 (3e article, à paraître)

 


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.