Mudam : José da Costa licencié

Le nouveau responsable du département développement et engagement du musée d’art contemporain n’aura pas fait long feu – son départ nous a été confirmé par plusieurs sources.

(© Mudam)

Engagé le 13 août 2018, l’ancien du Paperjam Business Club, de la Loterie nationale, promoteur immobilier et préservateur de patrimoine architectural à Kyôto n’est donc plus à son poste – comme plusieurs sources internes nous l’ont confirmé aujourd’hui.

Celui qui a pris le poste de l’ancienne directrice de la communication, Isabelle Piton (qui elle-même avait été licenciée par le conseil d’administration après le départ d’Enrico Lunghi suivant le scandale qui avait fait de fortes vagues dans la scène culturelle et au-delà) a pendant les mois qu’il occupait le poste contribué au nouveau logo et à la nouvelle charte graphique du Mudam. Les raisons de son départ ne sont pas encore connues pour le moment, mais son nom n’apparaît déjà plus sur le site du musée. 


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.