La fin du frigo

Lundi matin – le moment de la semaine que certain-e-s woxxies préfèrent désigner comme la « nuit du dimanche » – un cri d’horreur réveilla celles et ceux qui someillaient encore derrière les portes closes de leurs bureaux: « C’est pas notre frigo!!! ». En effet, là où d’habitude trônait le molosse contenant toutes sortes de boissons et surtout de pourritures on ne retrouva qu’une petite box réfrigérante. La recherche du coupable soupçonné d’enlèvement pour nettoyage forcé s’acheva vite. Non ce n’était pas un-e des nôtres qui avait déclaré la guerre aux cultures de bactéries, mais les dames du CID-Femmes qui l’avaient emprunté pour leur fête de réouverture. Elles se seraient même déclarées prêtes à le nettoyer. Que ce soient des féministes qui se chargent du frigo des woxxies a fait perdre leur langue à certains membres de la rédaction qui sont restés muets depuis. On attend son retour avec impatience.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.