Ligne Cattenom : d’utilité publique !

(lm) – Bienvenu le nucléaire, adieu l’autonomie communale ! C’est la
quintessence du jugement du Tribunal administratif dans l’affaire Sotel.
Il s’agit de la tentative de Greenpeace d’empêcher la connection
directe au réseau d’électricité français à travers la construction d’une
ligne de haute tension. Cette « ligne Cattenom » traverse notamment des zones de protection et passe à côté d’habitations. La commune de Sanem
n’avait autorisé la construction qu’après y avoir été contraint en 2012
par un jugement controversé de la Cour administrative (woxx 1168). Dans
le jugement du 31 mars par contre, le Tribunal administratif insiste
tout simplement sur le fait que des constructions d’utilité publique
peuvent être autorisées même si c’est contraire au Plan d’aménagement
général de la commune. L’utilité publique de la « ligne Cattenom » est
évidente. Tout d’abord elle contribuera à maintenir les emplois de la
sidérurgie luxembourgeoise et de l’industrie nucléaire française … et,
accessoirement, générera des dividendes pour les actionnaires. Enfin,
un accident à Cattenom, centrale rentabilisée grâce à cette connection,
fera oeuvre de salubrité publique, puisqu’il nous débarrassera à la fois
du chômage lorrain, du paradis fiscal luxembourgeois … et du Tribunal
administratif.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.