jazz: Rabih Abou-Khalil

The Cactus of Knowledge

Fanfare libanaise

(jitz) – Surprise! Le joueur d’oud libanais Rabih Abou-Khalil, qui jusqu’ici s’était limité à de petits ensembles pour mieux faire ressortir la complexité rythmique de sa musique, vient de présenter un disque en grande formation. Trompettes, cor, tubas, clarinette et saxophones, en tout huit souffleurs qui se mettent à l’ambiance orientale. On retrouve quelques grands noms du jazz comme Antonio Hart, Ellery Eskelin ou le fidèle Michel Godard, qui s’intègrent merveilleusement dans l’univers de ce musicien d’exception. Car il faut une bonne tenue de route pour suivre les méandres de ses pulsations rythmiques (p.ex. un 19/16, les spécialistes apprécieront). En plus de la puissance jubilatoire de la musique, on nous offre des clins d’oeils humoristiques qui se retrouvent aussi dans les titres (Ma muse m’amuse, Lewinsky March, …). Un régal, et tout à fait original!

Rabih Abou-Khalil The Cactus of Knowledge.

ENJ-9401 2


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.