Juffa refusé, pas le débat

Que s’est-il réellement passé lors de la conférence du nouvel historien israélien Ilan Pappe le jeudi, 13 décembre à l’Abbaye Neumünster ? Jusqu’à présent, la version relayée par certains médias accuse le Comité pour une paix juste au proch-orient (CPJPO), voir Pappe lui-même, d’avoir refusé la confrontation avec Stéphane Juffa, directeur de la Metula News Agency, boîte de résonance du sionisme (voir www.menapress.com). Michel Legrand, président du CPJPO, récuse ces accusations. « Plusieurs mois avant la conférence, nous avions convenu, ensemble avec l’Institut Pierre Werner (IPW) et le Centre culturel de rencontres Neumünster, qu’un intervenant pourrait réagir aux propos de Pappe, mais pas au titre de contre-conférencier. Nous ne voulions pas de ‘choc des extrêmes’, ce qui n’aurait pas été pédagogique. Le directeur de l’IPW, Mario Hirsch, était chargé de trouver le contradicteur. Mais il nous a mis devant le fait accompli cinq jours avant la conférence en nous imposant unilatéralement Juffa. » Mario Hirsch, directeur de l’IPW regrette quant à lui d’avoir attendu si longtemps et aurait préféré un autre intervenant que Juffa. En fait, ce n’est pas Pappe qui a refusé la confrontation avec Juffa, mais le CPJPO qui n’a pas accepté que les conditions du débat ne respectent pas l’accord prévu préalablement.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.