Fermeture provisoirement définitive

Les temps sont rudes pour les ouvriers sidérurgiques européens, surtout s’ils bossent pour Arcelor-Mittal. Alors qu’à Liège, la direction de l’usine s’est faite séquestrer pour qu’elle cède du moins sur quelques points du plan social, qui va tout de même coûter 2.000 postes sous-traitants inclus, au Luxembourg le cauchemar que les syndicalistes redoutaient est en train de devenir triste réalité : la fermeture « provisoire » des sites de Schifflange et de Rodange risque bel et bien d’être définitive. D’ailleurs, certains cadres auraient déjà été réaffectés à d’autres postes, ce qui est un signe évident que la direction ne compte pas réactiver les sites. Certes, à l’issue de la tripartite de cette semaine, on parle toujours d’une possible reprise en 2012, mais cela risque fort de n’être qu’un élément de la stratégie de communication d’Arcelor-Mittal, qui a employé cette même technique du saucissonnage en Lorraine et en Wallonie. Avec toujours le même résultat : les sites ont fermé. Si le gouvernement était aussi prompt à sauver Schifflange et Rodange que la Dexia, cela pourrait aider. Mais ce n’est pas le cas. Au contraire, ces dernières semaines, la communication gouvernementale est restée muette sur ce thème. Alors que la Fedil vient de réitérer son phantasme de la désindexation totale, les prochaines rencontres tripartites – d’acier ou non – risquent de devenir de moins en moins consensuelles.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.