Mais l’arbre va tomber

« Est-ce que d’autres mesures que l’abattage d’arbres pour augmenter la sécurité routière, ont été analysées? », demandent les députés verts Camille Gira et Henri Kox dans une question parlementaire au ministre du développement durable et des infrastructures, Claude Wiseler. Ce dernier envisageait selon la presse de procéder à l’abattage de nombreux arbres le long des tronçons suivants : Saeul-Brouch, Oetrange-Bous et dans la vallée de la Mamer pour renforcer la sécurité routière. Et ceci même si, selon le Statec, le pourcentage des accidents corporels du type de collision « contre un arbre » s’est réduit de 11,1 pour cent en 2000 à 7,6 pour cent en 2010. Le ministre souligne dans sa réponse que « l’abattage ponctuel d’arbres » n’est pas la seule mesure envisagée sur les tronçons analysés. Ainsi, des mesures comme le renforcement de la signalisation, la mise en place de protections d’obstacles par le renforcement des limitations de vitesse, l’amélioration de la collecte des eaux pluviales et les corrections des caractéristiques superficielles de la couche de roulement seraient prévus. Pour ce qui est de la sécurité des autres usagers de la route comme les cyclistes, le ministre prévoit l’abattage d’arbres ou encore un élagage des arbres le long des pistes cyclables à une hauteur maximale de 2,7 mètres. Même si le ministre souligne que « l’abattage d’arbres ne sera envisagé que de façon ponctuelle et que lorsque les autres mesures de sécurité envisagées ne peuvent apporter de résultat satisfaisant », il ne semble guère avoir prévu des mesures pour réduire le trafic d’une manière significative et de favoriser par la suite l’approvisionnement de proximité.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.