DE CARGOLUX À CARGOGLOB: Bruité, mondialisé

La compagnie de fret aérien serait en train de perdre ses attaches avec le Luxembourg. Ce n’est pas étonnant pour un « global player ». Mais faut-il vraiment s’attacher à maintenir une activité économique douteuse sous bien des aspects ?

A travers la lutte d’influence au CA de Cargolux, c’est la mondialisation qui montre son nez dans le microcosme luxembourgeois.

Le monde est grand, le Luxembourg est petit. Maintenir l’attractivité économique du pays tout en distribuant les prébendes de la prospérité au sein de l’élite locale peut produire des résultats paradoxaux. Ainsi, on a failli voir Paul Helminger parachuté au poste de président du conseil d’administration (CA) de Cargolux. mehr lesen / lire plus

DENKMALSCHUTZ: Marmor, Stein und Eisen bricht…

Sind die Hollericher Fabrikhallen zum Abriss freigegeben? Man weiß es nicht genau, aber auf jeden Fall ist der Umgang der Verantwortlichen mit den alten Gebäuden ein Beispiel für die Inkonsequenz in puncto Denkmalschutz.

Der Komplex der ehemaligen Hollericher Eisengießerei stellt noch heute eine singuläre Architektur im Stadtteil dar.

„Wir empfehlen uns besonders für Ornamentguß, wie Balkone, Geländer, Grabmonumente, Treppen (…) Maschinenteile werden nach eingesandtem Modell aufs schnellste geliefert, und solche, welche ohne Modell nach Zeichnung verlangt werden, werden mit der größten Präzision ausgeführt. Indem wir uns prompte und reelle Ausführung der Bestellungen zur Aufgabe machen, hoffen wir auf geneigte Aufträge des geehrten Publikums“. mehr lesen / lire plus

GARTEN: Mobilitätspass für den Mangold

Klein, kompakt und wendig: In puncto Ergonomie ist das Hochbeet ein Fortschritt ? aber das Tischbeet setzt noch eins drauf. Die Modernisierung des Gärtnerns ist nicht aufzuhalten.

„Mein Rücken sagt Ja,“ antworten vor allem Senioren auf die Frage, weshalb Hochbeete in den letzten Jahren wie Pilze aus dem Gartenboden schießen. Denn Gartenarbeit hält zwar bekanntlich fit, aber die gebückte Haltung beim Unkrautjäten, Säen oder Pflanzen ist Gift fürs Kreuz, genauso wie das immer noch gern praktizierte alljährliche Umgraben – treu nach dem Leitsatz: In Schmerzen sollst du deine Gartenarbeit verrichten.

Doch seit einigen Jahren hat der epikureische Virus auch hiesige Gärten befallen. mehr lesen / lire plus

Walking, talking, eating

Réveillez vos sens en (re)découvrant la ville : les soirs des 18 et 19 avril, le LCTO propose une « City promenade gourmande » qui permet de découvrir les beaux coins de la ville, tout en stimulant le palais. Au cours de la promenade qui dure tout de même quatre heures repas compris, vous dégusterez ainsi l’apéritif culinaire à la Brasserie Neumünster au Grund, le plat principal au « Kniddelkinnek » dans le vieux quartier de la ville haute et le dessert au « Chocolate House » au Marché-aux-Herbes. Si le concept est original, c’est vrai qu’avec une participation de 70 €, ce n’est pas donné. Par contre, le LCTO a veillé à proposer les deux soirées en bilingue. mehr lesen / lire plus

Cellules d’action horticoles

Face au format anachronique et pas toujours multiculturel des associations classiques, de nouvelles formes d’échange apparaissent dans le paysage jardinier. C’est le cas par exemple de CELL, Centre for ecological learning Luxembourg. Ce « groupe d’action » apparemment franco-anglophone, se réunit une fois par mois notamment à Beckerich. L’initiative a plusieurs cordes à son arc : retrouver le plaisir du travail manuel, améliorer concrètement le monde environnant, se creuser la tête sur le devenir de la planète. Sur la parcelle du CELL poussent donc des plantes variées : ateliers pratiques en jardinage, groupes de travail, habitat écologique etc. Ainsi, vous pourrez en avril apprendre la cuisine végétalienne, en mai participer à un « Herb Workshop » ou vous inscrire pour un « atelier pratique de la transition » en débroussaillant une forêt et en apprenant la permaculture. mehr lesen / lire plus

Vitamines à gogo

Intégré dans le Musée national d’histoire et d’art, le petit restaurant Green Art Café jouit non seulement d’un intérieur agréable par la rigueur de l’architecture muséale, mais également d’une terrasse sur le parvis grandiose. De plus, c’est un des rares lieux en ville qui proposent des salades de bonne qualité. Un buffet de crudités, jambon, poisson, et autres accompagnements de bonne qualité vous permet de composer vous-même votre salade, adaptée à votre goût et à votre faim. Plusieurs formules sont sur la carte du menu: soupe et salade, soupe et pasta ou les trois. Côté vitamines, on propose également des jus de fruits frais. mehr lesen / lire plus

MALI: Fragile Verhältnisse

Nicht erst seit dem Putsch ist die Situation in Mali angespannt. Die anhaltende Dürre und die mit dem Sturz des Gaddafi-Regimes verbundene Destabilisierung der Region gingen der aktuellen Entwicklung voraus.

Offener Ausgang: Ein Trupp putschistischer Soldaten am Donnerstag vergangener Woche in Bamako.

In den meisten Staaten muss man wenigstens Oberst sein, um mit Aussicht auf Erfolg putschen zu können. Doch Amadou Konaré, der Sprecher des „Komitees für die Wiederherstellung der Demokratie und die Restauration des Staates“, das in der vergangenen Woche die Macht in Mali übernommen hat, ist Leutnant, und auch Amadou Haya Sanogo, der das Komitee leitet und als Putschistenführer gilt, hat es nur bis zum Hauptmann gebracht. mehr lesen / lire plus

FESTIVAL: Au neuvième ciel

Depuis 2003, le collectif Schalltot et la Kulturfabrik régalent les amateurs de découvertes musicales une fois par année lors de leur festival « Out of the Crowd ». En attendant le jubilée, l’édition 2012 s’annonce prometteuse.

Vont faire chauffer la fin de soirée : The Redneck Manifesto

Et de neuf ! Décidément, le festival « Out of the Crowd » devient petit à petit une institution pérenne et sort de l’ombre des nombreux autres festivals organisés pendant toute l’année au Luxembourg. Si on compare la situation à la Belgique, le Rock-A-Field de l’Atelier avec son côté commercial serait notre Pukkelpop, le Food For Your Senses aurait pris son penchant pour devenir le prochain Werchter et puis le « Out of the Cowd », avec son volet indie et découvertes se rapprocherait plutôt du Dour. mehr lesen / lire plus

GARY ROSS: Blutarm

The Hunger Games ist eine nette und unterhaltsame Dystopie der es leider an Biss fehlt. Und an Blut.

Brot und Spiele um das Volk ruhig zu halten, das kannten auch schon die alten Römer.

Katniss Everdeen lebt zusammen mit ihrer Mutter und ihrer Schwester in Distrikt 12, einem der ärmsten Vierteln von Panem – was wiederum eine Nation im postapokalyptischen Nordamerika ist. Die Distrikte werden von einer tyrannischen Regierung mit eiserner Hand kontrolliert und die Einwohner kämpfen täglich gegen Hunger und Armut. Einige Jahre zuvor kam es zu einer Rebellion gegen den Kapitol, die von der Regierung niedergeschmettert wurde: Der dreizehnte Distrikt wurde zerstört und die restlichen 12 sollen anlässlich eines jährlichen Wettbewerbs an ihr damaliges Scheitern erinnert werden. mehr lesen / lire plus

MALEREI: Acedia und mehr

Hochmut, Geiz, Wollust und Zorn (darunter fallen interessanterweise unter anderem auch Rache und Vergeltung), Völlerei, Missgunst und Trägheit sind die sieben Wurzel- oder Todsünden, die die katholische Kirche kennt. Papst Johannes Paul II. hat diese zusammengefasst und präzisiert als denjenigen Akt durch den sich der Mensch im Grunde von Gott und dessen Geboten abwendet und damit wider seine – also des Menschen – eigene gottgegebene Bestimmung handelt.

Und wer hätte noch nicht dagegen verstoßen? Mindestens gegen eine, wahrscheinlich gegen alle.

In ihrer aktuellen Ausstellung in der Galerie Nei Liicht in Dudelange will sich Catherine Lorent mit der titelgebenden Acedia – der Trägheit – auseinandersetzen und scheint sich ihrer auch selbst zu bezichtigen. mehr lesen / lire plus

STAATSSCHULD: Gut haushalten statt blind sparen

Anderthalb Milliarden Neuver-schuldung pro Jahr. Das Finanzloch im Luxemburger Haushalt scheint ins Unermessliche zu wachsen.

Als in der vergangenen Woche das „comité de prévision“ seine Schätzungen zur Entwicklung des Luxemburger Staatshaushalts bis 2015 publik machte (siehe woxx 1155), erschien das – eine knappe Woche vor der gestrigen Debatte zum Thema in der Abgeordnetenkammer – als Teil einer orchestrierten Aktion. Denn auch das Komitee „Et ass 5 vir 12“, der Zentralbankchef oder die UEL brachten in der vergangenen Woche ihre Sorge über den galoppierenden Anstieg der Staatsschulden zum Ausdruck.

Nur die Gewerkschaften und „déi lénk“ wollten nicht in diesen Chor einstimmen. Einen Tag vor der Parlamentsdebatte meldete sich der OGBL noch einmal zu Wort: Die Schätzungen der Luxemburger Steuereinnahmen hätten sich in den letzten Jahren immer als falsch erwiesen. mehr lesen / lire plus

POLICE: Désaccords en série

D’un côté, une hiérarchie qui a dû présenter des statistiques de la délinquance pas vraiment optimistes, de l’autre une base qui gronde de plus en plus fort : dans la police comme dans l’armée, les affaires ne tournent définitivement pas rond.

Hausse du taux de criminalité en 2011 : 14,7 pour cent. C’est le chiffre de la semaine qui a fait la ronde des médias et des zincs. Pourtant, derrière ce chiffre unique se cache une ribambelle d’autres statistiques qui expliquent plus en détail cette hausse à l’apparence spectaculaire. Ainsi, ce sont avant tout les cambriolages, les vols avec violence, le vandalisme et les menaces et calomnies qui sont en nette augmentation. mehr lesen / lire plus

STRESS-TESTS EN FRANCE: 1, 5, 58 Fukushima !

Etre contre la centrale de Cattenom, c’est une chose. Mettre en évidence les faiblesses du parc nucléaire français en est une autre. Wise-Paris et Greenpeace s’y sont attelés.

« Les 58 réacteurs nucléaires français aussi fragiles que ceux de Fukushima ! » En présentant ses conclusions de l’étude critique des stress-tests français, Greenpeace Luxembourg ne fait pas dans la dentelle. Un communiqué de lundi dernier affirme que « les risques de ruptures de confinement et de rejets radioactifs importants sont tout aussi réels qu’au Japon ». L’ONG s’appuie sur une étude des experts de Wise-Paris, qui analyse en détail les évaluations de sûreté effectuées en France à la suite de Fukushima. mehr lesen / lire plus

Un congrès sous tension

Les temps sont chauds pour les socialistes. D’autant plus que dimanche dernier, lors de leur congrès, on a appris que le capitalisme avait une température : le président de la fraction, Lucien Lux, a martelé qu’il n’accepterait pas de « capitalisme froid ». C’est pourtant avec la même froideur que les dirigeants du LSAP s’en sont pris aux syndicats, avec lesquels les relations se distendent. Lux, qui a lui-même débuté sa carrière politique grâce à l’OGBL, n’a pas digéré que certains membres du parti constituant « l’aile syndicale » s’en prennent à la réforme des retraites. Et il le leur a fait savoir avec une certaine virulence. mehr lesen / lire plus

Un caudillo et des bobos

Toute aussi chaude que chez les socialistes, et peut-être même plus, était l’ambiance au congrès de l’ADR. Le parti de droite y a fait un pas supplémentaire vers sa mue en parti de la droite nationaliste en élisant à sa tête le député Fernand Kartheiser. Ancien président de l’Association des hommes qui s’est fondue dans l’ADR, Kartheiser, en bon officier de réserve, s’est fixé comme objectif de mettre fin au désordre idéologique de l’ancien parti fourre-tout. S’il était le seul candidat à la succession de Robert Mehlen, son accession à la présidence du parti ne lui a pas été facilitée en interne. mehr lesen / lire plus

Tripartite sidérugique : La méfiance règne

« Accord mi-figue, mi-raisin, mais accord quand même », c’est ainsi que l’OGBL voit les résultats de la tripartite sidérurgique qui s’est tenue ce mercredi. Ce que le nouveau ministre de l’économie a considéré comme « une journée décisive pour la sidérurgie luxembourgeoise » s’est donc soldé par un accord qui laisse en suspens les principaux points de discorde – avant tout la réouverture des usines de Schifflange et de Rodange – et qui n’amène rien de nouveau dans un climat social empoisonné depuis longtemps. Arcelormittal a certes fait des promesses d’investissement dans les usines de Differdange et de Belval, allant jusqu’à 400 millions d’euros, si le projet de modernisation du train 2 à Belval est accepté. mehr lesen / lire plus

Mais l’arbre va tomber

« Est-ce que d’autres mesures que l’abattage d’arbres pour augmenter la sécurité routière, ont été analysées? », demandent les députés verts Camille Gira et Henri Kox dans une question parlementaire au ministre du développement durable et des infrastructures, Claude Wiseler. Ce dernier envisageait selon la presse de procéder à l’abattage de nombreux arbres le long des tronçons suivants : Saeul-Brouch, Oetrange-Bous et dans la vallée de la Mamer pour renforcer la sécurité routière. Et ceci même si, selon le Statec, le pourcentage des accidents corporels du type de collision « contre un arbre » s’est réduit de 11,1 pour cent en 2000 à 7,6 pour cent en 2010. mehr lesen / lire plus

Un building sans destination

Quelle est la future destination de l’immeuble du Centre hospitalier neuropsychiatrique (CHNP) à Ettelbrück, symbole de la psychiatrie du passé, et que le programme gouvernemental de 2009 prévoyait d’abandonner au cours des cinq années à venir ? C’est ce qu’a voulu savoir dans une question parlementaire au ministre de la Santé, Mars Di Bartolomeo, la députée verte Josée Lorsché. Le ministre affirme que la direction du CHNP venait de le saisir d’un nouveau « masterplan » au sujet de la décentralisation des activités qui sont encore actuellement assurées sur le site à Ettelbruck ainsi que, dans ce cadre, d’un projet d’aménagement et d’extension du site à Useldange. mehr lesen / lire plus

Aktion am Sonntag: „Onse Bus soll liewen“

Luc Frieden will sparen. Ein Dorn im Auge des nationalen Schuldenministers sind die leerfahrenden Busse über Land, die besonders an Wochenenden „mit CO2-Ausstoß und Lohnkosten den nationalen Haushalt belasten“. Jetzt soll schnell gehandelt werden: Am kommenden Sonntag müssen deshalb alle BusfahrerInnen Fahrten, die nicht mindestens zwei MitfahrerInnen verbuchen konnten, systematisch erfassen und an das Finanzministerium melden. Um Nägel mit Köpfen zu machen, soll dann innerhalb eines Monats ein Sonderfahrplan erstellt werden, in dem die wenig frequentierten Fahrten einfach gestrichen werden. Frieden, dem das „Herumeiern“ seines Regierungskollegen Claude Wiseler zu lange dauert, will schnell handeln um der Kritik der Opposition, er würde nur über Schulden reden aber nichts unternehmen, entgegenzuwirken. mehr lesen / lire plus