Cannabis : Timide ouverture

Comme nos collègues de RTL l’ont confirmé la semaine dernière, les autorités médicales du Luxembourg, dans le cadre de la législation européenne, devrait autoriser les médecins de prescrire certains médicaments contenant des composants naturels ou synthétiques du cannabis. Certes, des médicaments comme le Sativex ne pourront être prescrits que sur une indication précise, comme par exemple des spasmes provoqués par la mucoviscidose. Vu que la procédure pour stocker ces médicaments au grand-duché date déjà de plusieurs années, cette avancée n’aurait rien à voir avec les essais du médecin et député ADR Jean Colombera, qui déjà en 2010 avait demandé la mise sur le marché de médicaments contenant des composants du cannabis et qui risque toujours un procès pour avoir enfreint la loi sur les substances illégales. En même temps, le Luxembourg interdit quelques substances qui ont longtemps été vendues comme « drogues légales » tels le salvia divinorum qui peut provoquer des hallucinations momentanées mais puissantes et dangereuses et une molécule synthétique vendue sous le label « sel de bain » et dont les effets sont proches de la métaamphétamine. Donc, pas vraiment un grand pas vers la légalisation du cannabis, d’autant plus qu’une étude internationale publiée la semaine dernière prouve que l’usage répété de cannabis en tant que drogue a des effets néfastes sur le QI.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.