Nouvelle carte, vieille gaffe

(lc) – Après les passeports biométriques dotés de chips RFID, maintenant – ou plutôt à partir de 2015 – les cartes d’identité seront pourvues de la même technologie et tout cela sans grands débats. Certes, l’opposition – tous partis et députés indépendants confondus – a voté contre, mais le CSV et le LSAP ont voté pour comme un seul homme. Et pourtant, ces nouvelles cartes d’identité, au format d’une carte de crédit, donc aussi plus pratique, ne sont pas vraiment plus sûres que les anciennes et comprennent aussi des risques qu’on ne peut pas encore qualifier. Premièrement parce que les microchips se laissent lire à distance, et à l’insu du porteur. Ainsi, vous pourrez être identifiés par des forces de l’ordre sans même vous en rendre compte. De plus, ces petites puces maléfiques permettent aussi de vous géolocaliser. Comme si ce n’était pas assez, le ministre Jean-Marie Halsdorf vient d’annoncer la création d’une nouvelle banque de données pour les photographies biométriques sur la nouvelle carte – sans dire pourquoi ces photos ne seraient stockées que pendant deux mois. Pourtant, selon le parti des pirates, il resterait une solution pour ne pas se rendre transparent : « perdre » sa carte d’identité et en prendre une nouvelle avant que les cartes à puces n’arrivent. Ainsi, vous aurez un sursis de dix ans avant de devoir prendre une nouvelle carte d’identité.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.