Listes DiEM25 : « Dans l’UE, contre cette Europe »

Le philosophe croate Srećko Horvat est candidat en Allemagne pour les élections européennes de mai prochain sur la même liste que Yanis Varoufakis. Les deux leaders de la coalition transnationale progressiste du Printemps européen entendent bousculer l’establishment bruxellois de l’intérieur.

Srećko Horvat, candidat aux Européennes aux côtés de Yanis Varoufakis. La candidature d’un grec et d’un croate doit signaler que la division Nord-Sud ou centre-périphérie n’a pas lieu d’être. (Photo : Oliver Abraham)

Chapeautée par le mouvement DiEM25 (Mouvement pour la démocratie en Europe 2025) de l’ex-ministre des Finances grec Yanis Varoufakis, la coalition du Printemps européen entend incarner une alternative à l’orientation néolibérale des institutions européennes et à leur technocratie. mehr lesen / lire plus

Géorgie : Le retour du syndicalisme

Après l’effondrement du système communiste et trois décennies de politiques néolibérales, les questions liées au travail font leur retour en Géorgie sous l’impulsion de nouvelles initiatives syndicales et d’un rapprochement avec l’Union européenne.

Tbilissi : derrière les palissades, l’ancien bâtiment des syndicats soviétiques. (Photos : Clément Girardot)

« Je suis née en 1986. Pour la génération de mes parents, les syndicats sont associés au passé soviétique. Même le terme en géorgien a gardé une connotation communiste », affirme Ana Diakonidzé, professeure associée de sociologie à l’Institut géorgien pour les affaires publiques. Indépendant depuis 1991, le petit État du Caucase est encore fortement marqué par la période troublée de la dislocation de l’empire soviétique. mehr lesen / lire plus

Azerbaïdjan : Le combat de deux frères pour la démocratie

Mehman Huysenov, célèbre blogueur anticorruption, sort de prison en cette fin de semaine. Son frère aîné Emin a été contraint de s’exiler en Suisse. Deux destins brisés par les violations des droits humains en Azerbaïdjan et un combat fraternel pour la liberté d’expression et la libération des prisonniers politiques.

Mehman Huseynov lors d’un reportage dans le quartier historique de Sovetsky à Bakou en 2015. Dans le cadre d’un plan de rénovation urbaine, de nombreux bâtiments ont été détruits dans ce quartier. Le blogueur est allé rencontrer les derniers habitants qui refusent de quitter leur logement. (Photo: Nicolas Brodard)

Scène rare en Azerbaïdjan : malgré les intimidations des autorités, ils étaient plusieurs milliers de citoyens (2.800 selon la police, 20.000 selon les organisateurs) rassemblés samedi 19 janvier dans un petit stade de la périphérie de Bakou, pour demander la libération du blogueur de 29 ans Mehman Huseynov et celle de la centaine de prisonniers politiques enfermés dans les geôles de la nation caucasienne. mehr lesen / lire plus