Expulsions vers l’Italie : Asselborn réagit

Le communiqué de presse concernant les expulsions luxembourgeoises vers l’Italie et le manque de conséquence du ministre des Affaires étrangères, lancé cette semaine par l’ONG Passerell,  a provoqué une réaction de Jean Asselborn.

Jean Asselborn avec le secrétaire d’État allemand aux Affaires européennes, Michael Roth, et le ministre des Affaires étrangères de l’Italie, Enzo Moavero. (© SIP)

Peut-on surfer sur une vague de sympathie internationale pour avoir dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas en entendant les inanités et les provocations du ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini… tout en expulsant des demandeurs d’asile vers l’Italie ? Non, a pensé l’ONG Passerell cette semaine, et a formulé son ire dans un communiqué de presse revendicatif – en effet, beaucoup de personnes reconduites vers l’Italie dans le cadre de transferts Dublin rencontrent de grandes difficultés au pays de la « dolce vita ».

Dans sa réponse, Asselborn précise que « ces transferts Dublin ne visent pas des réfugiés reconnus, mais des demandeurs de protection internationale et des personnes déboutées de leur demande, et donc en séjour irrégulier ». Pour le ministre, il n’appartiendrait pas au Luxembourg de suspendre unilatéralement les accords de Dublin. Et cela pour une bonne et simple raison : l’appel d’air que cela créerait pour d’autres personnes dans une situation similaire.

Pourtant, le ministre tient à se montrer de son bon côté en mettant en avant qu’il « n’opère pas de transferts systématiques vers l’Italie ». Et que si le Luxembourg a expulsé 116 personnes vers cet État, 41 personnes ont pu profiter de sa clémence et ont vu Asselborn se déclarer responsable de l’analyse de leurs dossiers de protection internationale. En d’autres mots, les expulsions de ces personnes sont suspendues, mais celles-ci sont loin d’être en sécurité au Luxembourg.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.