Galerie nationale : Cap vers Dudelange

Rêvée par Xavier Bettel lorsqu’il était encore ministre de la Culture, la galerie d’art nationale n’a pas seulement changé de lieu d’implantation, mais aussi d’orientation.

La ministre de la Culture a perdu le nord… du moins en ce qui concerne l’implantation de la future galerie nationale. (©MCULT)

Fidèle à son électorat de l’Oesling, André Bauler, parlementaire DP et ancien maire d’Erpeldange-sur-Sûre, a voulu savoir pourquoi la ministre de la Culture verte, Sam Tanson, envisagerait désormais d’implanter la galerie d’art nationale dans le sud du pays – à savoir le site « Neischmelz » à Dudelange. La formulation de sa deuxième question, « le gouvernement serait-il disposé à réfléchir sur l’aménagement d’une infrastructure culturelle dans le nord du pays, telle par exemple celle du dépôt national pour les collections publiques auquel pourrait s’ajouter une surface d’exposition au service des citoyens intéressés ? », laisse sous-entendre que le député libéral n’apprécie pas trop qu’une nouvelle institution culturelle ouvre dans ce qu’il appelle « la Minette ».

Dans sa réponse, Sam Tanson balaie pourtant assez clairement tous les espoirs de Bauler. Expliquant qu’après l’abandon de l’idée d’implanter cette fameuse galerie dans le bâtiment de l’ancienne Bibliothèque nationale, « les réflexions se sont concentrées sur l’idée de lier le projet d’une galerie nationale avec celui de la création d’un centre national des collections publiques ». Après repérages, le dévolu du ministère s’est jeté sur Dudelange ; un choix motivé par des raisons « d’ordre logistique avant tout, vu, d’une part, les contraintes techniques inhérentes à un projet de centre national de collections avec galerie (…) et les conditions architecturales et géographiques présentées par les bâtiments identifiés d’autre part ». La ministre ajoute que la décision définitive dépend encore d’une étude de faisabilité, mais aussi que « les repérages de terrains et de localités (…) n’avaient pas permis d’identifier d’alternative viable, y inclus dans le nord du pays ». Bref, ce n’est pas faute d’avoir cherché que le Nord n’a pas été considéré.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , , , , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.