Musique contemporaine : La rentrée de Lucilin

Haut lieu de la vie musicale luxembourgeoise pendant bien des années, l’auditorium de la Villa Louvigny a résonné ce dimanche de notes contemporaines.

Photos : Carl Curtis

C’est avec un peu d’émotion que Guy Frisch, directeur artistique de la formation grand-ducale Lucilin, prend brièvement la parole avant le concert : il a fait ses débuts orchestraux professionnels dans cette même salle, qui à l’époque retentissait régulièrement de notes diverses et variées. C’est plus rare maintenant, mais le temps d’un sympathique dimanche, l’Atelier a organisé – dans le cadre des Journées du patrimoine et avec la collaboration du ministère de la Culture – une série de représentations, dont celle de l’ensemble luxembourgeois constitue le coup d’envoi. mehr lesen / lire plus

Opéra contemporain : Silence, ça chante !

La semaine prochaine aura lieu au Luxembourg la création mondiale de l’opéra de chambre « En silence », mis en scène par Solrey sur une musique d’Alexandre Desplat. L’ensemble Lucilin, non content d’en assurer l’interprétation, peut s’enorgueillir d’avoir fait aboutir le projet des deux artistes.

Solrey et Alexandre Desplat : une complicité à découvrir pour la première fois dans un opéra. (Photo : Jérôme Lobato)

Avec « Kein Licht », créé en 2017 à la Ruhrtriennale et joué ensuite au Grand Théâtre de Luxemboug et en France, Lucilin a décidément eu le nez creux. Car c’est à l’issue d’une représentation à l’Opéra-Comique de Paris que Guy Frisch, directeur artistique et percussionniste de l’ensemble de musique contemporaine luxembourgeois, rencontre Alexandre Desplat et lui propose, au culot, une collaboration. mehr lesen / lire plus

Opéra contemporain
 : Lumière irradiante

Compositeur et metteur en scène de renom, librettiste lauréate d’un prix Nobel : l’opéra « Kein Licht » fait franchir à l’ensemble luxembourgeois Lucilin un nouveau pas dans la reconnaissance internationale. Regard en coulisses avant les représentations de la semaine prochaine au Grand Théâtre.

Un opéra rayonnant dans tous les sens du terme… (Photos : © Caroline Seidel/Ruhrtriennale 2017)

Tout commence par un bourdonnement grave, quasi menaçant. Toute-puissante, la technique assoit sa suprématie en diffusant les premiers sons de « Kein Licht » : c’est un ordinateur qui se charge de l’introduction, avant qu’un chien ne vienne hurler à la mort, accompagné par une trompette en sourdine. mehr lesen / lire plus

Musique contemporaine : Un bestiaire dans la tête

Arturo Fuentes est un jeune compositeur mexicain installé à Innsbruck qui compte dans la musique contemporaine. À l’occasion d’une commande de l’ensemble luxembourgeois Lucilin, il monte au grand-duché sa « Musique des êtres imaginaires ». Conversation avec l’artiste et ses interprètes.

1366_kultur_grouss

Dans « Musique des êtres imaginaires », le fauteuil restera vide : c’est celui réservé à Jorge Luis Borges. Au sol, les miroirs brisés produiront des réflexions dans la salle qui contribueront à créer une atmosphère irréelle. (PHoto: LUCILIN)

Dans la musique contemporaine, les rencontres revêtent un aspect primordial pour porter des projets novateurs. Celle entre United Instruments of Lucilin (voir musixx 17) et Arturo Fuentes est manifestement de celles-ci. mehr lesen / lire plus

Lucilin : The Raven, de Toshio Hosokawa

1361_spalte_ravenNaxos Japon sort en CD l’enregistrement réalisé par United Instruments of Lucilin du monodrame de Toshio Hosokawa, « The Raven ». Commandée par l’ensemble luxembourgeois au compositeur japonais, la pièce avait été montée entre autres au Grand Théâtre en juin 2012. Elle se base sur le fascinant poème éponyme d’Edgar Allan Poe, dans lequel un récitant évoque la perte de l’être aimé devant un corbeau répétant inlassablement le même mot, « Nevermore ». L’atmosphère mystérieuse créée par Poe est parfaitement captée par Hosokawa, inspiré par le théâtre nô. C’est à la mezzo-soprano suédoise Charlotte Hellekant, pour qui le rôle a été écrit, qu’est confiée la tâche de guider l’auditeur à travers les déambulations d’une âme en peine : elle s’en tire avec brio, déclamant, chuchotant et enchaînant les registres vocaux au fil du texte, dialoguant avec plusieurs instruments et coulant sa voix malléable à souhait dans le fil du récit. mehr lesen / lire plus

musixx 17 – woxx 1292: Classique pas ordinaire

Alors que la lumière du jour devient rare et que le froid commence à s’emparer de notre quotidien, rien ne vaut mieux que de s’installer dans un fauteuil (d’orchestre) bien confortable et de se faire langoureusement balancer par quelques mesures de musique classique – dont le côté « sérieux » et parfois mélancolique reflète à merveille la saison.
Si la musique ne vous suffit pas, un peu de lecture comme distraction supplémentaire est la bienvenue. Comme par exemple ce nouveau numéro du musixx que vous tenez entre les mains.
En effet, après quelques plongées dans le monde de la musique professionnelle au cours des deux derniers numéros, nous avons décidé cette fois de consacrer un dossier à la musique classique, particulièrement au Luxembourg. mehr lesen / lire plus