Update | Le Parlement européen en faveur de visas humanitaires

Être entendu sans risquer la mort avant d’atteindre le continent : les visas humanitaires pourraient sauver la vie de beaucoup de réfugiés.

Un système de visas humanitaires permettant à ceux dans le besoin d’entrer par un chemin légal en Union européenne pour y formuler une demande de protection internationale, telle était l’objectif d’une proposition législative mise au vote aujourd’hui au Parlement européen.

Comme l’expliquait son rapporteur, le socialiste espagnol Juan Fernando López Aguilar (S&D, ES) :  « Vous recevrez un permis limité territorialement pour entrer dans un certain État membre afin d’y demander asile. Vous pourrez le faire dans une ambassade ou dans un consulat de l’Union européenne ou dans une délégation européenne à l’étranger. Ça sera une solution pour ceux qui, actuellement, n’ont pas d’autre choix que celui de s’exposer aux trafics illicites. Souvenez-vous qu’au moins 30.000 personnes ont péri en Méditerranée ces cinq dernières années. » 2.133 personnes, pour cette année seule.

Juan Fernando López Aguilar

Les visas humanitaires en question, seraient applicables à plusieurs cas : par exemple à une famille appartenant à une communauté religieuse sujette à des persécutions ou à la violence systémique, en l’occurrence des chrétiens en Syrie ou en Irak, ou aux non-musulmans en Afghanistan, et également aux personnes LGBT dans la plupart des pays musulmans ou encore aux communautés ethniques en danger. Les visas humanitaires européens ne pourront en revanche servir de moyen alternatif pour entrer sur le territoire de l’Union européenne.

Aux yeux de Juan Fernando López Aguilar: « Nous avons besoin d’un système européen commun pour traiter les demandes d’asile et pour ne pas surcharger les pays en bord de Méditerranée. »

Tilly Metz

Dans un communiqué de presse, la députée européenne Tilly Metz (Groupe des Verts/Alliance libre européenne) se dit satisfaite du résultat du vote, évoquant  : « un signal fort d’humanité », peu après l’approbation du Pacte de Marrakech sur les migrations. Selon la Luxembourgeoise, « le Parlement européen assume ses responsabilités en veillant à une implémentation rapide des objectifs contenus dans le pacte des migrations de l’ONU et se prononce en faveur d’une migration légale, sûre, et ordonnée ».

À la Commission européenne, à présent, de travailler sur un texte législatif sur les visas humanitaires européens et qui permettra de traduire en musique l’un des objectifs du Pacte sur les migrations, à savoir l’amélioration des voies d’accès en faveur d’une migration ordonnée, la lutte contre les situations précaires, les passeurs et la traite des êtres humains.

 

 


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.