Spoliations juives : « L’examen pourrait déclencher une avalanche »

Le Times of Israel consacre un article au Luxembourg « mauvais payeur » en matière de restitutions liées à l’Holocauste.

Dans un article intitulé « Le Luxembourg bloque les restitutions aux Juifs spoliés pendant la Shoah », le Times of Israel a estimé mardi que deux mois après le début de sa présidence de l’International Holocaust Remembrance Association (IHRA), le Luxembourg resterait un pays qui rendrait « les choses encore beaucoup plus difficiles que n’importe quelle autre nation d’Europe occidentale pour les Juifs qui veulent récupérer des propriétés ou des biens spoliés par les nazis ».

Le titre original de l’article en anglais n’y a va pas non plus de main morte. mehr lesen / lire plus

Européennes : mode d’emploi

Le dimanche 26 mai, le Luxembourg élira ses représentant-e-s au Parlement européen. Le woxx vous en explique la procédure.

Le Parlement européen a approuvé une redistribution des sièges britanniques en cas de Brexit. (Flickr Creative Commons)

Quand Simone Veil, qui avait été ministre de la Santé dans le gouvernement Jacques Chirac, est élue à la tête du premier Parlement européen élu au suffrage universel en 1979, celui-ci n’a que peu de pouvoirs, même si l’élection d’une femme, ancienne déportée, à sa présidence lui donne alors plus de visibilité, notamment dans le domaine des droits humains. « Simone Veil incarne finalement une certaine idée de la construction de l’Europe : une Europe fédérale. mehr lesen / lire plus

Ces photos montrent-elles la déportation de Juifs luxembourgeois?

La question de la transmission de la Shoah sera évoquée lors d’une table ronde organisée mercredi prochain, quatre ans après la sortie du rapport Artuso.

Le woxx a retrouvé deux photos non datées vendues sur eBay en avril 2018, censées montrer…

La déportation des Juifs reste sans image au Luxembourg. Or récemment le woxx a trouvé sur internet ces photos non datées, vendues sur eBay en avril 2018. Sauf que les pages les affichant n’existent plus. Même si Google a conservé leur trace – malheureusement dans une résolution qui est loin d’être optimale et ne permet pas de visionner les photos dans leur taille originale. mehr lesen / lire plus

Stan Brabant entre à Amnesty Belgique

L’ancien directeur d’Amnesty international Luxembourg, limogé en février, reste fidèle à l’organisation de défense des droits de l’homme.

Stan Brabant (image : amnesty.lu)

Comme l’ancien directeur d’Amnesty International Luxembourg l’a annoncé sur son compte twitter mardi après-midi, il vient de rejoindre le département francophone d’Amnesty international Belgique, où il consacrera « une bonne partie » de son temps « aux exportations d’armes wallonnes ».

Selon cet ancien collaborateur des Nations unies au Laos, cofondateur de l’initiative Ban Advocates contre les armes à sous-munitions, « ça promet d’être intéressant ». Surtout « la partie financière luxembourgeoise » comme le remarque une internaute. mehr lesen / lire plus

Porn.lu : Wikileaks et les domaines interdits au Luxembourg

Suite à l’arrestation de Julian Assange, Wikileaks publie des informations sensibles sur des pays du monde entier, dont une liste des domaines interdits au Luxembourg.

Décidément, Wikileaks n’aura pas terminé de livrer tous ses secrets. Le 13 avril, deux jours après l’arrestation de son fondateur, la plateforme a ouvert tous ses fichiers contenant des informations sensibles sur des pays du monde entier.

Dans cette liste de plusieurs centaines de documents, apparaît également le Luxembourg. Au sujet de quoi? Évasion fiscale? Rulings? Que nenni! Le fichier* pdf en question, intitulé luxembourg-forbidden-domains-2006 contient, comme son nom l’indique, un registre de noms de domaines « bloqués temporairement » du réseau Restena (Réseau téléinformatique de l’Éducation nationale et de la recherche), coordinateur des ressources internet et du domaine national .lu réservé au Luxembourg. mehr lesen / lire plus

Spoliations : D’Amerikaner sinn do

Confronté à la pression politique des États-Unis, le Luxembourg réalise que les engagements pris par le passé n’étaient pas que symboliques et qu’il aurait mieux fait de les honorer à temps.

Randy Evans, ambassadeur des États-Unis (3e à dr.) entouré de Simona Frankel, ambassadrice d’Israël et de Tom Yazdgerdi, Special Envoy for Holocaust Issues. (Photo : Luxembourg US Embassy/Facebook)

Lorsque le 4 février dernier, le site de l’ambassade des États-Unis au Luxembourg annonça que le premier ministre Xavier Bettel venait de recevoir une délégation américaine composée du Special Envoy for Holocaust Issues et de plusieurs représentants de la World Jewish Restitution Organization (WJRO) pour « discuter des efforts internationaux, y compris du Luxembourg, visant à résoudre les problèmes de restitution en lien avec la période de l’Holocauste », quiconque un tant soit peu au courant du dossier comprenait que quelque chose d’important venait d’avoir lieu. mehr lesen / lire plus

Forum 394 : Make Luxembourg great again

In der neuesten Ausgabe des Magazins Forum dreht sich alles um die sehr spannende Frage ob und inwiefern die Bezeichnung “Kleinstaat” noch auf Luxemburg zutrifft. Wirtschaftlich ist Luxemburg nämlich längst schon ein Riese, der sich nicht nur tentakelhaft in die Großregion ausstreckt, sondern weltweit an Bedeutung gewonnen hat. Hierzu liefert Muriel Bouchet von Idea ihre Überlegungen, der Forscher Patrick Thill vom Liser analysiert dagegen den Begriff der „smallstateness“. Michel Cames, der den Anstoß zu diesem Dossier gab, schreibt über das Vertrauenskapital, das kleine Staaten auszeichnet. Danielle Bossaert vom Observatoire de la fonction publique liefert einen Vergleich zwischen dem hiesigen Staatsapparat und einigen Beispielen aus dem Ausland. mehr lesen / lire plus

Asti to train asylum seekers for labour market

“Lux-Wow” is aimed at applicants for international protection with limited access to the local labour market.

“As the procedures for asylum applications last very long and are sometimes very complicated, asylum seekers are often poorly prepared for labour market in Luxemburg”, writes Asti in a statement released yesterday.

A new project called “Lux-Wow”, developed by the long-established support association is set to train asylum seekers and provide them with the tools necessary in order to find a job in Luxembourg. Therefore Asti has planned a first series of four workshops (all taking place in April) during which asylum seekers will be taught skills such as preparing a CV or a job interview. mehr lesen / lire plus

Luxembourg-Ukraine : « Un manque de formation des stewards »

Sébastien Louis, spécialiste du supportérisme radical revient pour nous sur l’épisode du salut fasciste au stade Josy Barthel, lundi dernier et la présence d’un drapeau à l’effigie d’un collaborateur nazi.

Drapeau à l’effigie de Stepan Bandera

 

Lundi, vous assistez au match Luxembourg-Ukraine. A un moment, l’hymne national ukrainien est joué. Que se passe-t-il ensuite?

Quelques minutes avant l’hymne national ukrainien, des supporters radicaux de l’équipe visiteuse accrochent un drapeau à l’effigie de Stepan Bandera, leader de l’OUN, aux couleurs rouge et noir. Ce personnage plus que controversé est une expression du nationalisme ukrainien. En dessous de ce drapeau, il était aussi possible de voir un symbole du secteur droit (Pravy sektor, un parti politique d’extrême droite et une milice paramilitaire). mehr lesen / lire plus

Migration : Jusqu’ici tout va bien

La Cour de justice de l’Union européenne estime qu’un système social défaillant n’est pas une raison suffisante pour ne pas appliquer le règlement de Dublin.

Rossella Muroni, présidente du parti Liberi e Uguali, s’opposant au démantèlement d’un camp de réfugié-e-s suite au décret Salvini à Castelnuovo di Porto en janvier 2019. (Photo : Facebook)

Abubacarr Jawo est originaire de Gambie. Après avoir traversé la Méditerranée, il introduit une première demande d’asile en Italie, puis continue sa route avant d’arriver en Allemagne où il fait sa deuxième demande d’asile, jugée irrecevable par les autorités allemandes. Celles-ci ordonnent alors son transfert en Italie, conformément au règlement Dublin III. mehr lesen / lire plus

Une femme à la tête du Conseil de la langue luxembourgeoise

Myriam Welschbillig remplace Marc Barthelemy, ancien président du CPLL devenu premier commissaire pour la langue luxembourgeoise.

image : sip

Le nouveau Conseil permanent de la langue luxembourgeoise (CPLL) dont les missions principales consistent dans l’étude et la diffusion de la langue luxembourgeoise ainsi qu’à coordonner les travaux autour du Dictionnaire luxembourgeois en ligne (LOD), s’est réuni une première fois le 10 janvier dernier. L’organe de conseil, longtemps présidé par Marc Barthelemy, est également chargé de produire des avis sur la langue à l’adresse des ministères de la Culture et de l’Éducation nationale, en collaboration avec d’autres instituts chargés de l’étude de la langue luxembourgeoise. mehr lesen / lire plus

Mozambique : l’appel aux dons de Caritas

Caritas Luxembourg appelle la population à se mobiliser afin de venir en aide aux milliers de personnes qui ont tout perdu suite au passage de l’Ouragan Idai.

Selon un communiqué de Caritas Luxembourg, « les personnes ont besoin actuellement avant tout d’eau potable, de nourriture, d’abris provisoires et de médicaments ». Aussi, le risque d’épidémie serait réel et de nouvelles pluies annoncées pour les prochains jours.

Actuellement, l’organisation caritative, avec ses partenaires locaux, se chargerait de la distribution de 600 sacs de farine de maïs et de 300 sacs de haricots, ainsi que de 1.000 sets de premiers secours et de médicaments contre la malaria et le choléra. mehr lesen / lire plus

Prouver son statut civil en tant que migrant-e

Le ministre de la justice reste évasif sur la question des « barrières administratives » que rencontrent les migrant-e-s pour réaliser des actes civils.

Dans une question parlementaire adressée au ministre de la Justice, Félix Braz, le député Marc Angel s’interroge sur les « barrières administratives » que rencontrent les bénéficiaires de protection internationale pour réaliser des actes civils. Comme le relève le socialiste, « un réfugié qui souhaite se marier est considéré par l’administration comme un ressortissant de pays tiers classique ». Par conséquent, la commune réclame un « acte de naissance et un certificat de célibat ».

Sauf que la particularité de bien des bénéficiaires de protection internationale (BPI) est de ne plus disposer des documents en question. mehr lesen / lire plus

Literatur: „Wenn die Wirklichkeit versagt“

Véronique Lasars phantastische Novelle „Weg“ handelt von unserer geltungssüchtigen Provinzgesellschaft, in der den Leisen, wie sie sagt, kein Platz mehr eingeräumt wird. Ein Gespräch.

Schreiben als lebenssteigernde 
Maßnahme: 
Véronique Lasar (Foto: Privat)

woxx: „Weg” handelt von der kafkaesken Verwandlung des Kuriers Gaspard Lhose in eine geisterhafte Gestalt, die ihn nach und nach von seinen Mitmenschen trennt und schließlich unsichtbar werden lässt. Man folgt seinem irritierten Gang durch die Hauptstadt und stellt fest: Die Entfremdung ist gegenseitig. Fühlt man sich als schreibender Mensch notgedrungen unsichtbar?


Véronique Lasar: Ich glaube, ob jemand sich unsichtbar fühlt, hat wenig damit zu tun, ob er schreibt, malt, Brot bäckt oder gar nichts tut, sondern eher damit, wie und ob er sich in der Gesellschaft wiederfindet. mehr lesen / lire plus

Schizophrénie : une semaine de conférences

 

« Three Studies for a Self-Portrait », Francis Bacon, 1967

La schizophrénie, maladie encore méconnue et complexe, touche environ 1 % de la population. Au Luxembourg, sa prise en charge est loin d’être optimale.

Une semaine de conférences, le soir, dans plusieurs hôpitaux du pays, tel est le programme de la troisième édition des Journées de la schizophrénie, organisées par l’Association des familles ayant un proche atteint de psychose (AFPL) à partir du 18 mars et jusqu’au 21 mars inclus. L’APFL, créée par un couple de parents, lutte depuis plusieurs années  pour la reconnaissance de la problématique au Luxembourg.

Lundi 18 mars, une double conférence se tiendra à l’hôpital Robert Schuman (HRS) au Kirchberg. mehr lesen / lire plus

Deutsche Kriegsopferentschädigungen: „Am liebsten vermeiden“

Weltweit sollen 2.033 Personen eine „Kriegsopferentschädigung“ beziehen – davon sechs in Luxemburg. Christoph Brüll, Historiker an der Uni Luxemburg, interessiert vor allem die Frage, wie auch Ausländer*innen an die sogenannten „Nazi-Pensionen“ kommen konnten.

Erster Transport von zwangsrekrutierten Luxemburgern, 18. Oktober 1942. (Foto: Service de la mémoire de la Deuxième Guerre mondiale)

woxx: Herr Brüll, laut Bild-Zeitung werden sechs NS-Opferrenten von Deutschland nach Luxemburg überwiesen. Um welche Personen könnte es sich denn Ihrer Meinung nach bei den Empfänger*innen handeln?


Christoph Brüll: Ja, da kann man derzeit nur spekulieren. Das könnten theoretisch sogar sechs Deutsche sein, die ihren Wohnsitz in Luxemburg haben. Das müssen nicht unbedingt Luxemburger Staatsangehörige sein. mehr lesen / lire plus

Migration : Gimme Some Lovin’

Essayez donc d’épouser un-e demandeur-euse d’asile au Luxembourg et vous goûterez un peu aux leurres et désinformations employés par ce pays pour vous faire douter de vos droits.

À découvert : Cary Grant dans « North by Northwest » d’Alfred Hitchcock.

Oui, je sais. Je vous entends ! Vous venez d’emporter un exemplaire du woxx depuis notre stand au Festival des migrations (ah ! si seulement tous nos lectrices et lecteurs étaient comme vous…) que déjà vos nerfs sont mis à rude épreuve. Mais non, n’ayez crainte. Ce n’est sûrement pas dans votre journal favori qu’il vous sera servi l’éloge de la vie matrimoniale – après 30 ans de militantisme de notre part contre l’institution du mariage en tant que telle, voyons ! mehr lesen / lire plus

Amnesty Luxembourg : le CA se défend

La semaine dernière, Stan Brabant était revenu dans nos colonnes sur les coulisses de son limogeage du poste de directeur d’Amnesty International Luxembourg. Il évoquait notamment des tensions apparues dans le contexte du Mediepräis 2017, quand une membre du conseil d’administration s’était retrouvée sur la liste des candidats. Contacté par le woxx, David Pereira, président du CA, rappelle que l’épisode « a été pris très au sérieux par toutes les personnes concernées et le jury a été informé lors de la réunion de décision ». (Ayant nous-même fait partie du jury en question, nous confirmons cette déclaration.) Comme « le jury a ensuite communiqué que cette question n’est pas intervenue dans sa décision, il a été estimé que cette situation était résolue sous condition que le règlement du Mediepräis soit renforcé pour l’édition suivante, ce qui a été fait », rappelle par ailleurs David Pereira, qui se veut clair : « Aucun des membres du conseil d’administration (dont le président), n’a été impliqué dans le processus d’élection des candidates au Mediepräis 2017 ». mehr lesen / lire plus

6 « retraites nazies » au Luxembourg

Selon le quotidien allemand « Bild », 2.033 personnes vivant hors de l’Allemagne bénéficient encore d’une prestation, dont 6 au Luxembourg.

Heinrich Himmler, rue Aldringen, en septembre 1940 (Bundesarchiv)

Dans le contexte du scandale des « retraites nazies » toujours versées par l’Allemagne, le député pirate Sven Clement a voulu savoir du gouvernement si des cas similaires existent au Luxembourg.

Dans une question parlementaire adressée au ministre des Affaires étrangères et au ministre des Finances, le député se demande également comment le gouvernement compte réagir au cas où le Luxembourg serait également concerné.

Alors qu’on attend toujours la réponse du gouvernement, le quotidien allemand « Bild », dans son édition du 23 février, a publié le chiffre de 2.033 personnes vivant à l’étranger et qui seraient toujours bénéficiaires d’une pension complémentaire, dont 6 au Luxembourg.

mehr lesen / lire plus

Gouvernance : « J’étais le caillou dans la chaussure »

Conflits d‘intérêts, confusion des rôles et un CA en divorce avec sa mission : Stan Brabant, ancien directeur d’Amnesty Luxembourg, s’explique sur les coulisses de son licenciement.

Stan Brabant : « Un an de tensions progressives ». (Photo : Amnesty Luxembourg)

woxx : Comment avez-vous vécu cette éviction, finalement assez abrupte ?


Stan Brabant : Oui, je crois que c’est le bon mot. C’était abrupt. Maintenant, je crois que cela renvoie à ce qu’est Amnesty International au fond. Amnesty est peut-être l’organisation la plus démocratique qui soit parmi les ONG, dans le sens où l’assemblée générale, avec plusieurs centaines de membres, élit un conseil d’administration qui, lui, recrute un directeur ou une directrice. mehr lesen / lire plus