Lis, c’est du belge …

Quoiqu’on puisse penser de lui, Jean Nicolas, l’éditeur qui nous donne la nausée chaque semaine avec des titres comme « Lëtzebuerg Privat » ou encore « L’investigateur » est vachement culotté. Non seulement qu’un journaliste de l’hebdo français « Le Point » – visiblement très, très mal informé – vient de l’annoblir en le présentant comme le « seul journaliste critique du Luxembourg », mais voilà aussi que Nicolas s’attaque à « L’essentiel ». Non, pas ce que vous croyez, il ne va pas embaucher de vrais journalistes et cesser ses campagnes d’intimidation bêtes et méchantes. Non, le « Groupe de Presse Nicolas » a assigné en justice les éditeurs du quotidien gratuit, car il doute de la « conformité de la publication et de la distribution » du gratuit d’Editpress. Mais que craint-il au juste ? La perte de lecteurs, pour des journaux aussi nuls que les siens ? Peut-être faudrait-il juste envoyer un exemplaire du « Privat » à la « Bild » allemande, juste pour voir si cette dernière ne va pas le poursuivre pour plagiat…


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.