Gast Groeber : All Dag verstoppt en aneren

Kultur_kuerz_GroeberSi le woxx revient sur ce livre paru en 2013, c’est que son auteur, grâce à lui, a reçu en mai, avec onze autres lauréats, le Prix de littérature de l’Union européenne 2016. Il succède ainsi pour le Luxembourg à Jean Back et Tullio Forgiarini. Financé par le programme « Europe créative », le prix permet de donner une visibilité à des auteurs émergents et propose des aides à la traduction pour élargir leur lectorat. Traditionnellement, le comité de sélection grand-ducal choisit donc de présenter des ouvrages en luxembourgeois. Ce prix est l’occasion de découvrir (ou redécouvrir) l’écriture de Gast Groeber, généralement ancrée dans le quotidien et dans l’exploration des pensées humaines. Ce recueil de nouvelles nous emmène successivement dans un village où un chauffard malgré lui est revisité par le souvenir d’un accident mortel, dans une salle d’attente où chaque geste est prétexte au souvenir, à la poursuite d’un coucher de soleil et dans bien d’autres endroits. Chaque texte plante une atmosphère unique et la déroule sur quelques pages, suffisamment pour que le lecteur soit pris dans l’histoire sans que celle-ci s’éternise et en devienne un exercice de style trop long. Pas de doute, Groeber maîtrise l’art délicat de l’équilibre dans les textes courts et sait varier le rythme et la langue.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.