Outrances en boomerang

Au Luxembourg, c’est bien connu, nous vivons en démocratie et tout le monde est égal devant la loi. Du moins sur le papier. Sur les zincs des bistrots ou vers la fin de repas après le deuxième digestif, on aime pourtant bien se raconter ces histoires de népotisme, corruption, renvois d’ascenseur ou prise d’influence sur un ton proche de celui de la conspiration. C’est le malheur qui vient d’arriver à Nicolas Schmit, ministre du travail et de l’immigration, qui est intervenu en faveur de son fils, accusé d’outrage à agent commis lors d’un banal contrôle routier. Qu’il ait eu un traitement de faveur de la part de la police, aucun doute sur cela. Sinon Schmit n’aurait jamais pu assister à l’audition de son fiston, un traitement que nos agents refusent même parfois à des avocats – un état des choses que les ONG et autres institutions soucieuses des droits de l’homme montrent toujours du doigt. Mais il semble que Schmit n’ait pas apprécié à sa juste mesure ce bonbon : il aurait ainsi proféré des menaces à l’encontre d’une policière. Si tel était le cas – et pour le vérifier il faudrait que la police publie son procès-verbal – et s’il était coupable, Schmit devrait du moins avoir l’honnêteté de quitter son poste, au risque de nuire encore plus à son parti et à la politique en général. Dans le cas inverse, c’est la vieille question de l’intouchabilité de notre police qui est en jeu et la revendication d’une meilleure inspection de la police serait à nouveau d’actualité.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.