KLIMASCHUTZ: Erneuerbare Reden

Ein neuer Anlauf in Sachen Klimapolitik wurde angekündigt. Ob dabei mehr herauskommt als vierfarbige Broschüren für alle Haushalte, ist fraglich.

Lucien Lux versuchte, beschwörende Worte zu finden: „Die Folgen des Klimawandels werden verheerend sein. Wir müssen nicht nur Politiker und Beamte, sondern alle, die etwas zum Klimaschutz beitragen können, wachrütteln.“ Gemeinsam mit Wirtschaftsminister Jeannot Krecké hatte der Umweltminister am vergangenen Mittwoch zu einer Pressekonferenz über Luxemburgs künftige Klima- und Energiepolitik eingeladen. Erklärter Zweck der Veranstaltung war, einen öffentlichen Diskussionsprozess in Gang zu bringen, an dessen Ende ein neues Klimaschutzprogramm stehen soll. Vor allem Jeannot Krecké machte die Vorgängerregierung dafür verantwortlich, dass man gewissermaßen bei Null anfangen müsse: „Es gibt derzeit keine energiepolitische Strategie, weil ich bei meinem Amtsantritt keine vorgefunden habe.“ mehr lesen / lire plus

CHOMAGE: Vieilles recettes, mauvaises recettes

Les partis politiques semblent incapables de s’attaquer au chômage. A défaut, on risque d’appliquer des recettes néolibérales européennes dans une recherche effrénée de compétivité.

„Pas de grands changements nécessaires“, c’est en substance ce que le ministre du Travail François Biltgen a conclu du débat de consultation sur le chômage de mardi dernier. En effet, face à des chiffres alarmants, la réaction de la Chambre des député-e-s a été très retenue. Malgré une croissance soutenue, autour de quatre pour cent, et de nombreux emplois créés, le chômage des résident-e-s a continué à augmenter pour atteindre 4,6 pour cent en avril. „Cette corrélation paradoxale entre la croissance de l’emploi et du chômage caractérise notre marché de l’emploi“, constate une motion adoptée à la quasi-unanimité par la Chambre. mehr lesen / lire plus

CATTENOM-CONNECTION: Circulez, électrons!

La connexion directe d’Arcelor à la centrale de Cattenom brise un tabou, affirment les anti-nucléaires. Mais leur combat est affecté par la libéralisation du marché européen de l’électricité.

Partout en Europe, le nucléaire semble avoir le vent en poupe. La Finlande entame la construction d’un nouveau réacteur European Pressurized Water Reactor (EPR), la France a décidé de se doter d’une centrale de même type. Même l’Allemagne, où la sortie – au ralenti – du nucléaire semblait acquise, pourrait relancer la filière si la coalition rouge-verte était battue aux prochaines élections. Et au Luxembourg, officiellement anti-nucléaire depuis des décennies, le gouvernement est prêt à autoriser Arcelor à se connecter directement sur le réseau français, alimenté à 80 pour cent en nucléaire. mehr lesen / lire plus

STROMPREIS: Klagen statt Sparen

Alternative Energien würden auf Kosten der Unternehmen gefördert, klagt die Fedil. Bei genauem Hinsehen ist dieser Vorwurf nicht haltbar.

Zu einem Rundumschlag gegen vermeintliche Standortnachteile nutzte die Industriellenföderation Fedil ihre diesjährige Hauptversammlung. Neben Lohnindexierung und Erhöhung des Mindestlohns wurde auch der zu hohe Strompreis kritisiert. Die Wettbewerbsfähigkeit der Unternehmen leide darunter, dass sie die Ausgaben für alternative Energien mitfinanzieren müssten. Die These ist nicht neu: Ökologische Spinnereien sind ein Hindernis für die wirtschaftliche Entwicklung.

In diesem Fall ist der Vorwurf der Fedil nicht stichhaltig. Zwar stimmt es, dass Industriekunden, ebenso wie Privathaushalte, einen Aufschlag von weniger als einem Cent pro Kilowattstunde zahlen müssen. mehr lesen / lire plus

PLACE FINANCIERE: Chacun ses impôts!

L’introduction d’une retenue à la source fait des vagues dans le monde financier. Mais la véritable menace est à la fois plus lointaine et plus effrayante: le démantèlement du secret bancaire.

La forteresse de Luxembourg, l’une des plus puissantes d’Europe, a été démantelée en 1867, suite au Traité de Londres. L’image d’un petit pays soumis aux pressions de ses voisins jaloux a longtemps été utilisée par le lobby bancaire pour faire passer leur message: restons unis, afin que la place financière ne soit pas démantelée. Unis face à ceux qui accusent le Luxembourg d’attirer, grâce au secret bancaire, l’argent fuyant les administrations fiscales étrangères comme l’argent du crime. mehr lesen / lire plus

DIOXINGEFAHR: Unsichtbares Gift

Die Empfehlung, kein Blattgemüse in der Gegend um die Elektrostahlwerke anzubauen, sorgt für Aufregung. AnwohnerInnen fordern schärfere Kontrollen für die Arcelor.

„Wenn es nach verbrannt stinkt, ist es die Arcelor. Wenn es faulig riecht, dann kommt’s von der Kronospan“, sagt Jean-Marc Calderoni. „Und ein Geruch von faulen Eiern, das ist die Papierfabrik in Virton“, fügt sein Nachbar Jean Bour hinzu. Doch es ist nicht der Gestank, der den beiden Differdinger Einwohnern am meisten Sorgen bereitet. Über Reihenhäuser und Gärten hinweg blicken sie auf die rauchenden Schlote der Arcelor, nur ein paar Hundert Meter von ihren Wohnungen entfernt. Anfang des Monats haben Gesundheits- und Umweltministerium empfohlen, in den Gärten rund um die Stahlwerke kein Blattgemüse mehr anzubauen. mehr lesen / lire plus

VODAINE: Point par point

Qui ne connaît la chanson des petits trous? Voici les études, les impromptus, les sarabandes des petits points. Les oeuvres de Jean Vodaine, exposées à „La Galerie“, se caractérisent par une technique particulière, appliquée indifféremment à la gravure et à la peinture. Mais Vodaine n’est pas simplement peintre. De 1962 à 1984 il a édité la revue de poésie et d’art „Dire“, à la diffusion confidentielle, mais avec des textes de grands auteurs. Chaque numéro constitue une petite oeuvre d’art.

Le parcours de Jean Vodaine est particulier: homme de lettres, typographe, il se met au services d’autres créateurs. Il devient graveur, et transpose sa technique à la peinture à l’huile. mehr lesen / lire plus

Les Collections de l’Histoire: La Gauche – le grand rêve du socialisme

„La Gauche – le grand rêve du socialisme“, c’est le titre du no 27 de Les Collections de l’Histoire. Les articles sont organisés en quatre volets, consacrés aux quatre composantes de la gauche française: républicains, socialistes, communistes et gauchistes. On apprend beaucoup sur la logique interne de ces „quatre familles“, tout comme sur leurs rapports au fil des décennies. Parmi les sujets, relevons le revirement de Mitterand en 83 et le sens profond de mai 68. Plus loin de nous sont abordés l’âge d’or du PCF et le cartel des gauches. Certains sujets sont délaissés: rapports entre la gauche politique et la société civile, le syndicalisme, l’anticolonialisme ou le féminisme. mehr lesen / lire plus

EXPULSIONS: Une loi pour tout le monde

Lorsqu’ils expulsent, les responsables politiques mettent en avant l’état de droit. Or, certaines lois ne sont pas respectées, alors que d’autres sont contraires aux idéaux humanistes.

„La loi est la même pour tout le monde“, avait coutume de dire Luc Frieden quand il était encore en charge des expulsions. „La loi est la même pour tout le monde“, a rabâché Lydie Err à la tribune de la Chambre mardi dernier, avant de réclamer des expulsions dans le respect de la dignité humaine. La députée, comme le ministre, ont tort. La loi n’est pas la même. Personnellement, quand je suis arrivé au Luxembourg, on ne m’a pas pris mes empreintes digitales. mehr lesen / lire plus

TERRY GEORGE: Hôtel Rwanda

Sauver d’abord les siens: Paul (Don Cheadle) qui est hutu, et sa femme Tatiana (Sophie Okonedo), une Tutsi.

Dans la tourmente du génocide rwandais, un gérant d’hôtel a sauvé plus d’un millier de personnes. Un film raconte son histoire et nous rappelle les événements. Sans plus.

Ceci n’est pas un film politique. La trame de „Hotel Rwanda“ est celle d’un film dramatique classique: une idylle gravement menacée, un héros qui fait face et échoue. Suivent plusieurs re-tentatives et ré-échecs et enfin un dénouement heureux. La différence, c’est qu’ici la menace n’est ni un tueur fou, ni une tornade géante, ni des piranhas génétiquement modifiés. mehr lesen / lire plus

EXPULSIONS: La rose au poing

En s’attirant les foudres de ceux et celles qui défendent les droits des réfugié-e-s, le LSAP paye cher son manque de courage politique face au CSV.

Déjà de l’autre côté de la barrière. Jean Asselborn lors d’une manif anti-expulsions en novembre 1999. (photo: Melanie Weyand)

„Le LSAP prône la solidarité et l’esprit d’ouverture. Or, depuis que les socialistes sont au gouvernement, les autorités de l’Etat ont perfectionné les expulsions.“ Ces paroles de la députée Vera Spautz, reprises dans le Quotidien de samedi dernier, ont mis du baume au coeur de ceux et celles choqué-e-s par la prestation de Jean Asselborn au journal RTL de la veille. mehr lesen / lire plus

SAMUEL BOLLENDORFF: Désespoir, folie, fierté

Jusqu’au 10 mai

„Silence“, ce n’est pas une exposition misérabiliste sur la maladie et la mort, contrairement à ce que suggèrent titre et sous-titre. Les travaux de Samuel Bollendorff exposés au Centre culturel de Neumünster sont le produit d’une démarche engagée, hautement politique même pour ce qui est des séries sur le sida.

Les séries sur les hôpitaux, dans un style de reportage, montrent des individus et leur rapport quotidien avec les services de santé. Le photographe réussit le mieux quand il montre le personnel plutôt que les patient-e-s. Comme ce médecin dans un couloir d’hôpital, examinant un gamin qui se débat, tente de s’échapper: seul la tête du docteur est nette, le gamin et les infirmiers sont flous, restituant l’urgence de la situation. mehr lesen / lire plus

www.forum-referendum.lu: Verfassung online

„Mit diesem unabhängigen Angebot dem Bürger einen Überblick über die Argumente verschaffen und dadurch zu einer offenen politischen Meinungsbildung beitragen“, so charakterisiert die Monatszeitschrift Forum ihre Website über die luxemburgische EU-Verfassungs-Debatte. Zu diesem Zweck bietet die Site eine gut sortierte Presserevue, einen Veranstaltungskalender und eine Linkliste. Das Leser-Forum allerdings befindet sich noch „im Aufbau“. Einen gelungenen Einstieg in die komplexe Materie bieten die Beiträge zum Verfassungstext und zu den Positionen der wichtigsten Akteure. Weil auch eine um Objektivität bemühte Zusammenfassung immer eine subjektive Auswahl bedeutet, findet man zahlreiche Links zu gescannten Originaldokumenten. Die recht umfangreichen PDF-Dateien werden allerdings Nicht-DSL-SurferInnen Probleme bereiten. mehr lesen / lire plus

CATTENOM: Gefährliche Liaison

Strom aus Cattenom, nein danke! So lautete jahrzehntelang das Credo der Luxemburger Energiepolitik. Der Boykott ist im liberalisierten Strommarkt kaum noch haltbar.

Strom aus Cattenom – todgefährlich! (Foto: Christian Mosar)

Die Firma Arcelor, früher Arbed, steht für den Industriestandort Luxemburg – verdienten doch in der Blütezeit der Stahlerzeugung Zehntausende von Menschen dort ihr Brot. Das Atomkraftwerk Cattenom ist eine tickende Zeitbombe vor den Toren des Großherzogtums – und bewirkte, dass schon vor der Tschernobyl-Katastrophe die meisten LuxemburgerInnen gegen Nuklearstrom waren. Wenn nun diese beiden Symbole durch eine Hochspannungsleitung verbunden werden sollen, muss das für Aufregung sorgen. Seit den Achtzigern, als die Atomzentrale gegen den Widerstand Luxemburgs errichtet worden war, herrschte ein politischer Konsens, aus Frankreich keinen Strom zu beziehen. mehr lesen / lire plus

LISSABON OHNE UMWELT: Von Kindern und Säulen

Unter luxemburgischer Präsidentschaft wird darum gefeilscht, welcher Stellenwert Wirtschaft, Umwelt und Sozialem zukommt.

Im Vorfeld des EU-Frühjahrsgipfels am 22. und 23. März sorgt ein Gleichnis für Diskussionen. „Wenn eines meiner Kinder krank ist, konzentriere ich mich auf dieses. Das bedeutet aber nicht, dass ich die anderen Kinder weniger lieb habe“, hatte Kommissionspräsident José Manuel Barroso gesagt, als er seine Vorschläge für einen Neustart der Lissabon-Strategie vorstellte. Gemeint war, dass bei den Entscheidungen des Frühjahrsgipfels Umwelt und Soziales zurückstehen müssten, weil die Wirtschaft in einer schweren Krise steckt. Beifall für seine freie Auslegung der Lissabon-Prinzipien erhielt der Kommissionspräsident von Liberalen und Rechten, Kritik kam von der gesamten Linken, SozialdemokratInnen einbegriffen. mehr lesen / lire plus

FANG SHI CHONG: Esprits déchaînés

Jusqu’au 9 avril.

„La Galerie“, en face de la gare de Luxembourg, expose Fang Shi Cong, peintre chinois expatrié en France … et collectionné par le Prince Charles, précise le texte de présentation. L’originalité des oeuvres exposées ne réside certainement pas dans la forme: des huiles au trait de pinceau brut et aux couleurs vives. Le contenu se constitue, pour une grande partie et à première vue, de corps nus, représentés de manière plus ou moins abstraite. Ce type de sujet a longtemps été tabou en Chine – à croire que Fang, ancien peintre de propagande, est en train de rattraper le temps perdu. mehr lesen / lire plus

ROBERT GUEDIGUIAN: Le promeneur du Champ-de-Mars

A l’Utopia

Les côtés les plus sombres de l’ère Mitterand sont actuellement révélés par le procès des écoutes illégales qu’il avait ordonnées. Le film de Robert Guédiguian montre une autre face de François Mitterand. Il met en scène la rencontre entre un président agonisant (Michel Bouquet, sublime) et un jeune journaliste idéaliste. Le résultat est captivant pour quiconque s’intéresse à l’histoire récente de la gauche. Après avoir vu le film, le personnage de Mitterand apparaît comme plus humain, mais certainement pas plus sympathique. mehr lesen / lire plus

WALL OF NAMES: Patriotisme amer

http://orp3.tripod.com/

On trouve de tout sur le web, même et surtout ce qu’on n’y cherche pas. Voici le site „Wall of Names“, avec des poèmes d’un ancien de la guerre du Vietnam. A première vue, l’auteur n’a pas de regrets, „our cause was just“. Un poème exprimant la rancoeur envers les tire-au-flanc: „While they were dodging the draft, we were dodging the bullets“. Un autre poème sur le 11 septembre, avec la chanson „I am proud to be an American“ en arrière-fond. On se dit que ce n’est peut-être pas un vrai vétéran, qu’il s’agit d’un site de propagande du gouvernement américain. mehr lesen / lire plus

MARTIN SCORSESE: The Aviator

Grandeur, acteur, longueur – les ingrédients du film sur la vie de Howard Hughes suffisent pour nous entretenir, pas pour nous émerveiller.

Raymond KleinHoward Hughes (Leonardo Di Caprio) voit grand.

Tout commence avec l’histoire d’un multimillionnaire heureux. Howard Hughes, héritier à 19 ans, décide de quitter Houston, Texas, où le pétrole a fait la fortune de ses parents. Plutôt que de faire fructifier son argent, il choisit de le dépenser sans compter pour réaliser les films dont il rêve. La biographie filmée „The Aviator“ nous emmène tout de suite sur les lieux de tournage d’un projet particulièrement démesuré: „Hell’s Angels“, film sur les combats aériens de la première guerre mondiale. mehr lesen / lire plus

MUSEE D’HISTOIRE DE LA VILLE: Petit Pouvoir illustré

Jusqu’au 20 mars

L’idée semble judicieuse: analyser l’aspect „siège des pouvoirs“ à travers les siècles et cela par rapport à la ville de Luxembourg – désormais devenue le siège d’institutions européennes et la capitale d’un petit pays. Le Musée d’histoire de la Ville a choisi de consacrer quelques salles au sujet. Dès l’entrée, on sourit: a côté d’une maquette du „Grousse Kueb“ avorté se trouve une citation reprochant aux capitales européennes de manquer d’architecture rayonnante. On sourit encore dans la salle „Représentations“ – toutes sortes de portraits de puissant-e-s y sont juxtaposés. On apprécie le rappel du sens multiple du mot „Résistance“, qui inclut jusqu’aux manifestants d’Arcelor. mehr lesen / lire plus