GRINDCORE: Les Allumettes Suédoises

Après trois années de doutes, d’égarements et de tensions internes, Burst revient avec son cinquième opus « Lazarus Bird » plus fort que jamais.

Le futur du métal n’a plus besoin de crier dans le désert : Burst.

Burst est assurément l’une des meilleures choses qui soient arrivées au métal ces dernières années. Fort d’un mélange de métal, de rock progressif et de post-rock atmosphérique, le quintet suédois fait tomber les barrières stylistiques pour se les approprier et faire de ce mélange sonique le sien. Formés en 1993 à Göteborg sous le nom de Dislars par le bassiste Jesper Liveröd (plus connu pour avoir fait ses armes au sein de la formation de Grindcore culte Nasum), du chanteur Linus Jägerskog et du marteleur de fûts Patrik Hultin, le groupe donne alors dans le Punk/Hardcore et le Grindcore des plus conventionnels. mehr lesen / lire plus

ROCK: Le culte du froid

Aussi froide et lugubre qu’un fjord en hiver, la musique de Cult of Luna a néanmoins réussi à séduire un large public à travers toute l’Europe mais aussi les Etats-Unis.

Qui a dit que l’hiver était fini ? – Cult of Luna démontreront le contraire lors de leur passage à la Kulturfabrik.

Cult of Luna est l’une de ces entités musicales qui, malgré un univers musical des plus austères et franchement pas facile d’accès, a réussi à se créer une solide base de fans et ce à travers tous les clans musicaux, aussi bien dans les sphères black-metal, que celles plus confinées du post-rock et autres amateurs de rock. mehr lesen / lire plus

POP: Almost famous!

Le 6 mars prochain, l’Exit 07 accueillera sur nos terres luxembourgeoises, le trio We Have Band pour une soirée qui s’annonce haute en couleur, en charme et en pieds qui valsent sur le parquet.

Bonjour Madame, vous prendrez bien une petite tasse de pop, avec un soupçon d’électro, une pointe de funk, un doigt de rock et une miette de punk pour pimenter le tout ? Vous préférez alors prendre le pack « tout en un » de We Have Band, trio basé à Londres, pratiquant un joyeux bric-à-brac sonore à faire pâlir de honte une liste de lecture d’un I-pod.

We Have Band fait partie de cette nouvelle génération de groupes dont les influences sont à piocher à travers la collection de disques de papa-maman, avec une nostalgie obsessionnelle des années 80 assez à la mode ces derniers temps comme en atteste le succès de formations telles que Black Kids, Metronomy, Hot Chip, The Tings-Tings et autres Ladyhawke. mehr lesen / lire plus

POP: Mon addiction

En 2001, un petit groupe de Londres jusqu’alors inconnu allait faire sensation dans le paysage Pop-Rock de l’époque. Depuis, sans nouvelles du quatuor que l’on croyait à tout jamais disparu, My Vitriol revient sans crier gare.

Font une apparition tous les dix ans : My Vitriol.

Alors que toute l’Europe vibre à cette période au son acidulé à grosses guitares de Placebo, Ash et l’avènement des petits nouveaux de Muse, My Vitriol déboule sur la scène Indie-Rock avec fougue, une certaine envie d’en découdre et surtout une bonne tripotée de hits. « Finelines » est assurément l’une des petites perles du genre, diamant à l’état brut quasi-inconnu du grand public mais d’une beauté et d’un éclat sans faille sublimée par la production de l’orfèvre du son pop-rock saturé Outre-Manche, Chris Sheldon. mehr lesen / lire plus

POP: Jamais trop sexy !

Pour la sortie de leur nouvelle galette, Metro a bien pris quelques cheveux blancs et de la bouteille mais reste super sexy envers et contre tout, contrairement à ce qu’ils affirment.

Elite de la pop luxo : Metro…

Le Luxembourg, pays calme en apparence, recèle ces derniers temps bien des surprises, spécialement quand il s’agit de musique. Metro fait partie de ces groupes émergents du début du millénaire. Ils font leurs premiers pas en 2004, mais comptent dans leur rangs de vieux matelots de la scène nationale croisés au détour de formations aux sonorités et aux influences bien différentes, telles que L’Ego, Balboa, John Mac Asskill, Zap Zoo et autres Clark Kent. mehr lesen / lire plus

PUNK: We formed a band !

Premier essai pour les petits nouveaux de Weakonstruction dans une scène luxembourgeoise en pleine effervescence; ils présenteront cette semaine à Wiltz, leur fief natal, puis aux Rives de Clausen leur première cargaison au son punk-rock.

Le punkrock à la luxo version début 2009.

Le phénomène Versus You a sûrement fait des émules sur la planète rock luxembourgeoise et ce n’est certainement pas Weakonstruction qui dira le contraire. Formé sur les cendres encore brûlantes de Rebellux, ce jeune trio venant de la scène en pleine expansion du Nord du pays est composé de Pascal Alff à la guitare et au chant, de Ken Hermes à la basse et au chant et enfin de Thierry Didelot à la batterie. mehr lesen / lire plus

POP: Paradis en poche

Ces dernières années, le collectif Panoplie s’est illustré comme défricheur de nouvelles musiques alternatives au Luxembourg. Entretien avec Robert Weis, une des têtes pensantes du collectif.

Casador : un des artistes que Panoplie nous fera découvrir ce vendredi soir.

woxx: Quels sont vos buts et vos projets avec Panoplie ?

Panoplie est né comme association sans but lucratif en 2006, suite à la rencontre de plusieurs personnes qui désiraient faire des projets ensemble, que ce soit l’organisation de soirées musicales – une quarantaine jusqu’à présent – la mise en place d’une compilation musicale etc. Au cours des trois dernières années, les rencontres se sont multipliées, surtout avec des artistes de différentes scènes européennes, unis par un dénominateur commun : créant une musique de qualité mais peu connus, voire pas connus du tout au Luxembourg. mehr lesen / lire plus

ROCK: Dananana quoi?

Une invasion venant des îles britanniques est prévue ce weekend à la Rockhal : Dananananaykroyd et Kaiser Chiefs nous rendent visite.

Ils sont fous ces Britanniques: Dananananaykroyd et Kaiser Chiefs.

Avec un nom à rallonge quasiment imprononçable par le commun des mortels, évoquant l’acteur américain Dan Aykroyd, emblématique des années 80 plus connu pour ses rôles dans les succès cinématographiques tels que Ghostbusters et The Blues Brothers, le sextet écossais a cependant réussi à se faire une petite place au soleil avec son indie-rock décomplexé aux structures novatrices et à l’énergie rafraîchissante.

Créé début 2006 à Glasgow par le batteur James Hamilton et le guitariste David Roy, le line-up du sextet actuel est rapidement complété par quatre amis de longue date : Duncan Robertson à la guitare, Laura Hyde à la basse, Calum Gunn à la batterie et Giles Bailey au chant. mehr lesen / lire plus

PUNKROCK: Punk un jour, punk toujours

Des vétérans de la scène punk américaine vont faire danser les poupées à l’Atelier ce vendredi, une occasion de commencer l’année en sautillant.

Ils n’ont peut-être pas besoin d’un nom, mais des flingues peuvent toujours aider : No Use For A Name.

La musique de No Use For A Name a cette vertu de ramener son auditeur en arrière au beau milieu des années 90. Une époque, qui, pour une bonne partie des personnes nées dans les années 80, nous ramène à l’insouciance de notre adolescence entre crises d’acné et premiers chagrins d’amour, où les hauts des hits-parades étaient squattés par un Green Day encore vert (pardonnez l’expression), Blink 182 et toute une clique de punk-rockers californiens aux tempi épileptiques et aux sonorités sucrées et ensoleillées. mehr lesen / lire plus

METAL: Symphonie d’hiver

Avec Deicide, Samael et Vader, les c(h)oeurs des métalleux devraient tinter jusqu’aux plus hauts cieux : l’élite du métal des années 90 est de retour.

Quand Satan se balade dans ta tête, mieux vaut prévoir de l’aspirine : Glen Benton, chanteur de Deicide.

Il fut un temps où être métalleux ou non était plus qu’un choix esthétique musical ou vestimentaire, mais une attitude. Par les fringues noirs et parsemés de symboles obscurs, on voulait se démarquer des autres, surtout et paradoxalement de ceux qui écoutaient du punk ou du hardcore. Même si les degrés de rébellion et de décibels étaient les mêmes, l’attitude métalleuse rechignait à sympathiser avec les « confrères ». mehr lesen / lire plus

ROCK: The Underground strikes back !

L’année 2009 commencera en beauté pour les fans de post-punk et autres musiques tordues : avec Kurt, Telemark, Tvesla et Yegussa des pointures du style donnent rendez-vous à Schifflange.

Du noise pour saluer 2009.

Cela fait tout de même une petite éternité que l’on n’a plus parlé ici de concerts organisés dans des lieux plutôt insolites avec des groupes vénérés par quelques fins connaisseurs et ignorés par la majorité, la clientèle habituelle du café auquel le concert se déroule incluse. La concurrence des rives de Clausen, du nouvel Exit07 et autres cafés-concerts dans le pays semblait avoir étouffé cette tradition qui tout de même aura été pendant des années le quotidien des amateurs de musique expérimentale et punk, ainsi que des organisateurs comme Schalltot, Backfisch et autres. mehr lesen / lire plus

ROCK: Conspiration : Rock’n’Roll

Révolution permanente du business musical : The (International) Noise Conspiracy.

Elle est décidément bien loin l’époque où Dennis Lyxsén s’époumonait sur fond de musique rageuse et inventive, très éloignée de tout ce qui avait pu être fait auparavant. Voilà déjà dix années que les Suédois de Refused ont sorti le génialissime « The Shape of Punk to Come » qui à l’époque a fait l’effet d’un pétard mouillé, mais aujourd’hui fait office des albums les plus influents des dernières décennies dans le monde du rock. Pas mal, pour un groupe qui n’a jamais connu la gloire de son vivant !

De cette fougue créative et dévastatrice, aujourd’hui il ne reste plus grand chose, si ce n’est les paroles contestataires de Dennis Lyxsén et une énergie plus rock’n’roll que jamais à revendre. mehr lesen / lire plus

MUSIK: Schwerenöter on Tour

Die britische Band Tindersticks verstehen es emotionale Tiefe zu orchestrieren.

Eine düstere Endlosschleife, ein melancholisches Mantra, ein Moll das einen ganzen Tag ertränken kann – das schafft vor allem die britische Band Tindersticks mit ihrer Musik. Etwa mit ihrem Album „Trouble Every Day“, der Soundtrack zum gleichnamigen Film der französischen Filmregisseurin Claire Denis. In vierzehn Liedern wiederholt sich hier die gleiche Litanei: Ein Basston, einsetzende Klavierakkorde, Hi-Hats und Schlagzeug, dann die dunkle, tremolierende Stimme des Sängers Stuart Staples: „Look into my eyes, You see trouble every day, It’s on the inside of me, So don’t try to understand“. Die Meister der Schwermut, die mittlerweile auf eine bald zwanzigjährige Bandgeschichte und sieben Studioalben zurückblicken können, spielen dieses Wochenende in der Rockhal. mehr lesen / lire plus

ELECTRO: Mode : Juke-box fou

Première partie de Radiohead lors de leur dernière tournée, le duo électro Modeselektor viendra faire bouger l’Exit07.

Parfois abstraite, souvent étrange, mais en tout point captivante, telle pourrait être une description de la musique atypique produite par le duo Modeselektor. Formée en 1996, la joyeuse bande emmenée par Gernot Bronsert et Sebastian Szary, attendra près de huit années avant de sortir son premier album « Hello Mom ». Mais pendant ce temps, le groupe n’a pas chômé et a remixé des pointures de la scène électronique underground telles que Smash TV, Timtim, Ellen Alien ou bien encore Miss Kittin, ce qui leur a permis de signer sur le label Berlinois Bpitch Control, référence en la matière. mehr lesen / lire plus

ROCK: Extra Luceed ?

Successeur de Pronoian Made, groupe culte de la scène rock gothique luxembourgeoise, Luceed fait figure de groupe vétéran au sein de la scène locale – au vu de leur CV que plus d’une formation envierait. Avec leur nouvel opus « Songs of the Widow » sous le bras, le combo luxembourgeois compte bien aller de l’avant. Entretien avec leur frontman Oliver Made.

Maîtres du noir : Luceed.

Woxx : Quelles sont les origines de Luceed ?

Oliver Made : Fondé sur les cendres de Pronoian Made, le groupe s`est reformé autour de moi (chant, guitare) et Joe May (basse) avec Marc Goergen (batterie) et David Soppelsa (guitare). mehr lesen / lire plus

CONCERT 20 ANS WOXX: Découvertes éclectiques

Les un-e-s ont besoin de compétitions et de grand tamtam pour faire des découvertes, le woxx propose de le faire dans un petit cadre sympa et… gratuit !

Une fois n’est pas coutume, nous allons promouvoir dans le woxx un concert organisé par nos soins. Déjà l’année dernière – à l’occasion du relaunch de notre hebdomadaire – nous avions invité nos lectrices et lecteurs à découvrir quelques talents locaux et internationaux. Parmi eux d’ailleurs, Minipli et Hal Flavin, les deux formations gagnantes de l’édition 2008 de la préselection du Printemps de Bourges, qui s’est déroulé le weekend dernier à la Rockhal. Comme quoi, le woxx semble avoir du flair? mehr lesen / lire plus

MUSIQUE CLASSIQUE: Aventures musicales déclinées en neuf étapes

Initié en 1999 par Claude Lenners, les Rainy Days fêteront leur 10e anniversaire les deux derniers weekends de novembre.

Du 21 au 30 novembre 2008, cet évènement sera fêté avec neuf concerts extraordinaires. Séduisant par sa variété et son audace autant que par le cadre choisi, le programme de musique nouvelle devrait attirer les auditeurs avides de nouveautés et nous conseillons plutôt aux oreilles manquant de curiosité de s’abstenir ! Le festival débutera le vendredi avec un concert à la piscine de Bonnevoie. Le spectacle « Under Water » créé par l’association Noise Watchers Unlimited de Claude Lenners, Arthur et Jean Halsdorf, spécialistes de la musique contemporaine en général et en électro-acoustique en particulier, promet d’être fascinant. mehr lesen / lire plus

INDIE ROCK: Eclectisme électrisant

These Arms Are Snakes reviennent au Luxembourg, cette fois ils vont enflammer la Rockhal avec leur noise rock empreint de hardcore.

L’énergie à l’état brut:
These Arms Are Snakes

Quatre hommes avec un nuage noir au dessus de leurs têtes, tel un fardeau qu’ils transportent avec eux dans leur musique si sombre et torturée qu’ils délivrent lors de prestations scéniques dévastatrices. Quatre hommes au passé musical déjà bien chargé, réunis pour une mission musicale pour le moins originale.

These Arms Are Snakes sont tout sauf des débutants, de leur passé au sein de formations hardcore prestigieuses telles que Botch, Kill Sadie et Morning Again, les gars de Seattle aux bras de reptiles ont su garder un penchant pour l’agression sonore, un goût pour les ambiances malsaines et surtout une énergie sans faille lors de leurs concerts électriques et déjantés. mehr lesen / lire plus

METAL: Anges Tueurs

Après quelques années d’absence discographique, les fous furieux de Clean State délivrent leur nouvelle salve sonique au doux nom évocateur « Dead Angel Factory ».

woxx: Cela fait un petit bout de temps que Clean State existe. Racontez-nous un peu votre histoire.

Twiggy (batterie) : En fait, nos origines remontent à 1994, Mackel (guitare) et moi, sommes les deux seuls survivants de la formation d’origine. Par contre, la base du line-up actuel date de 2002 avec l’addition de Marcel au chant. Ensuite Phil (basse) nous a rejoint en 2006 et Christian (guitare) n’est arrivé que cette année.

Marcel : On est un groupe de metal moderne aux influences death et trash metal. mehr lesen / lire plus

MUSIQUE CLASSIQUE: Apéritif servi par les vents de l’OPL

Ce dimanche 26 octobre 2008 les concerts-apéritifs organisés par les Amis de l’Orchestre Philharmonique de Luxembourg reprendront à 11h à la Philharmonie.

Ces concerts-apéritifs qui ont habituellement comme interprètes des solistes des différents pupitres de l’OPL se dérouleront, comme les années précédentes, dans l’atmosphère conviviale de la Salle de Musique de Chambre et seront suivis de l’apéritif partagé entre public et artistes. Ces moments privilégiés d’échanges seront l’apothéose des matinées musicales généralement d’une très grande qualité.

Le concert de ce dimanche sera consacré à deux oeuvres pour instruments à vent du répertoire de musique de chambre : la Sérénade en ut mineur de Wolfgang A. mehr lesen / lire plus