Notre conseil de série : The Sopranos (1999-2007)

Régulièrement citée comme une des séries les plus influentes de la fin des années 1990, la plongée dans la mafia italienne du New Jersey offre aussi ce que d’autres fictions sur les gangsters évitaient à tout prix : rendre humain-e-s ces personnages de l’ombre.

La vie quotidienne de Tony Soprano comprend souvent des macchabées allongés dans la rue… (© HBO)

Déjà, la scène d’ouverture est légendaire : Tony Soprano (incarné par James Gandolfini, malheureusement décédé en 2013), un petit chef mafieux local, est assis au bord de sa piscine et regarde stoïquement les canards qui s’y prélassent. Alors qu’on s’attendrait à ce qu’il dégaine son flingue pour réduire les bêtes en fricassée, il se perd totalement dans la contemplation des oiseaux aquatiques – et l’on devine derrière ce geste déjà son désir d’évasion. Car si Tony Soprano est le chef – pas du tout incontesté – de sa petite tribu et qu’il n’a pas à se plaindre de ses affaires, il est aussi en burnout. C’est pourquoi les sessions chez sa psychologue, chez laquelle il déverse presque tout, vont constituer un des fils rouges de la série : il y parle des relations tumultueuses avec sa femme, mais surtout avec sa psychopathe vengeresse de mère, et de ses petits soucis quotidiens.

« The Sopranos » n’est pas une série à la gloire de la mafia italienne ou un drame shakespearien comme la trilogie du « Parrain », mais nous raconte le quotidien souvent banal de criminels qui vivent entre légalité et illégalité, où chaque journée peut basculer au drame. Tony doit ainsi ménager sa bande et surtout son protégé et lointain neveu Christopher Moltisanti (joué par Michael Imperioli), tandis qu’il est obligé d’avoir toujours un coup d’avance dans les intrigues qui se tissent inlassablement autour de sa personne.

Durant les six saisons, qui commencent à apparaître sur les écrans à partir de 1999, « The Sopranos » va devenir une des séries les plus regardées aux États-Unis. Ce qui ne plaisait pas à tout le monde : des associations d’immigré-e-s italien-ne-s protestèrent plus d’une fois contre la piètre image des Italien-ne-s que donnaient – de leur point de vue – les épisodes. Certes, les stéréotypes sont légion, des vendettas aux clichés tirés directement des grands films sur la mafia, en passant par la nourriture italienne sanctifiée. Pourtant, le créateur David Chase a toujours défendu sa série en niant toute volonté d’instaurer des stéréotypes négatifs à l’égard des Italien-ne-s.

D’ailleurs une bonne nouvelle pour les fans circule depuis deux ans sur l’internet : David Chase a tourné un prequel à la série, appelé « The Many Saints of Newark », avec notamment le fils de James Gandolfini, Michael, dans le rôle de son père jeune. Le film est annoncé pour mars 2021 – retardé par la pandémie de Covid-19.

Une pandémie qui d’ailleurs a donné l’idée à certain-e-s des participant-e-s à la série, comme Michael Imperioli, de créer des podcasts à son sujet pendant le confinement. Un petit plus pour les aficionados, en attendant le film qui va sortir.

Sur Sky Go et sur DVD (possibilité de les emprunter au CNA ou à la bibliothèque de Differdange).

Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.