ECOLE SUPERIEURE D’ART METZ: Pourquoi pas?

Un titre d’exposition qui dit: Mais oui est plutôt une invitation … l’exploration qu’une description succincte du contenu. Derrière cet horizon d’attente se cache la nouvelle exposition collective organisée par LX5 et montr‚e dans leur homebase. Mais qui dit exposition collective, pense d’abord … un travail de curateur ou … des travaux faits sur mesure autour d’un thème commun – comme cela a été le cas de plusieurs expositions cette année. Pourtant, les gars de LX5 ont tent‚ d’innover encore une fois. En donnant carte blanche totale aux artistes qui sont également co-responsables de l’exposition et de tout ce qui l’entoure. Dans le monde du business on appellerait une telle pratique de l’exploitation, mais ici des jeunes artistes issus de plusieurs écoles de la Grande Région ont transform‚ la salle d’exposition selon leurs visions. „Mais oui“ ne présente rien qui puisse émerveiller un habitué des musées traditionnels – le seuil de tolérance et de volonté de comprendre doit être revu … la hausse si on veut vraiment pénétrer l’esprit de cette exposition. Des structures en bois, comme sorties de chez Ikea, cachent des plaques tournantes sur lesquelles rien n’est expos‚ – le vide sur un présentoir. Plus loin un grand bassin avec une petite flaque d’eau qui traîne sur une bâche en plastique, alors que derrière le bassin se cache un assemblage incongru de matériaux divers. On se rappelle alors l’incompréhension du public face … un Beuys par exemple et surtout on figure une réponse … l’injonction du titre de l’exposition: Mais oui – Pourquoi pas?

Mais oui, jusqu’au 25 août … la LX5-Homebase


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.