Cannabis : Courage, fumons !

Après le succès inattendu d’une pétition pour la légalisation du cannabis, les partis ont dû faire face à cette demande – et personne ne semble avoir ou vouloir un plan concret pour réaliser une légalisation.

(Wikimedia Commons)

Qui dit que le législateur luxembourgeois ne s’est encore jamais préoccupé de la légalisation du cannabis se trompe. Le 11 janvier 2001, Renée Wagener, alors députée des Verts, déposa la « proposition de loi 4747/00 visant à réglementer la production, la distribution et la vente du cannabis ». Celle-ci prévoyait entre autres la création d’un « Office national du cannabis chargé de délivrer des autorisations légales de production, d’acheter la récolte aux agriculteurs du Grand-Duché qui opteraient pour cette culture et de contrôler la qualité, la quantité et le prix des produits, au niveau de ces producteurs comme des officines publiques décentralisées de revente de cannabis au détail ».

Le plus grand écueil à une légalisation du cannabis au grand-duché : la taille du pays.

Tout était donc prévu : légalisation, distribution et contrôle. Le parlement n’en a pourtant jamais débattu et en 2009, la proposition de loi a été retirée avec d’autres projets sur demande de Laurent Mosar – alors président de la Chambre. Et le cannabis disparut donc de la circulation, du moins des discours des politiciens. Certes, la coalition sortante avait déclaré dans son programme que la répression avait échoué, mais sans livrer de calendrier, ni même de feuille de route pour pallier la situation. Le ministre de la Justice Félix Braz avait – dans une interview au woxx – évoqué un groupe de travail sur la question. Mais force est de constater qu’à part l’introduction du cannabis médicinal (une réforme prévue de longue date), rien n’a évolué. À croire que les député-e-s fumaient trop eux-mêmes et font des crises de paranoïa rien qu’en pensant qu’ils devraient un jour affronter leur électorat avec une telle réforme.

Si maintenant du moins les positions sont claires – cela va du refus poli à l’affirmation totale –, les politicien-ne-s sont loin de délivrer sur la question de savoir comment légaliser le cannabis. Devrait-on permettre aux gens de faire du « home growing » chez eux ? Ou est-il préférable de passer par des boutiques contrôlées par l’État – qui pourrait au passage s’en servir pour prélever des taxes juteuses ? Et à partir de quel âge aurait-on le droit de consommer ?

Questions pertinentes, qui ne prendraient certainement pas longtemps à être résolues, si volonté politique il y avait. Mais le plus grand écueil à une légalisation du cannabis au grand-duché est la taille du pays.

Car si le Luxembourg légalisait le cannabis maintenant, il resterait entouré de trois pays où la consommation demeure illégale – même si les lois varient chez nos voisins. Ce n’est pas pour rien que cet argument : si on le fait, on va se retrouver avec un gigantesque marché noir à toutes nos frontières, est l’argument marteau pour celles et ceux qui s’opposent à toute avancée en la matière.

(Wikipedia)

Pourtant, et avec un peu de volonté, l’écueil ne serait pas insurmontable. Car de toute façon, réserver la consommation aux seuls nationaux serait infaisable, avec une proportion de 47 pour cent de résidents étrangers. Pourquoi ne pas dès lors établir une licence, une sorte de permis de fumer pour toute personne qui aimerait consommer au Luxembourg ? Pour l’obtenir, l’État organiserait des séminaires où les fumeurs apprendraient tout sur les risques de leur consommation et sur l’état des lois sur le territoire – et en passant, les caisses de l’État se rempliraient à nouveau. De plus, une telle mesure pourrait aussi contribuer à faire bouger les mentalités dans nos pays voisins, où les mobilisations pour sortir de l’hypocrisie et de la répression ne sont pas moindres.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.