TTIP : petits pas en avant

Que la bourgmestre de la Ville de Luxembourg n’est pas une fanatique du débat démocratique dès qu’il ne convient plus à ses intérêts libéraux n’est pas une nouvelle. Le tribunal administratif a tout de même mis fin à une de ses frasques. Lorsque, en mai 2014, Déi Lénk dépose une motion sur les négociations sur le TTIP au conseil communal, Lydie Polfer refuse de discuter ce point – invoquant le fait que le traité ne serait pas « de la compétence communale ». Et cela tout en sachant que la motion se proposait justement de discuter l’impact sur la politique communale du TTIP. Et que deux autres communes, dont Esch-sur-Alzette, venaient non seulement de discuter mais aussi d’accepter la motion de gauche. Après un recours chez le ministre de l’Intérieur sans succès, le parti est allé au tribunal administratif et vient d’avoir gain de cause : la motion sera bel et bien mise à l’ordre du jour du prochain conseil communal, le 28 septembre prochain. Quelques jours plus tard, ce sera au tour des citoyennes et des citoyens de montrer leur opposition au TTIP : une manifestation aura lieu le samedi 10 octobre à 11h30 sur la place Clairefontaine.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.