Chansons: Charles Suberville

(md) – C’est un personnage attachant, d’aucuns préciseront même une „tronche“ ou une „gueule“ du microcosme artistique local, devenu aujourd’hui incontournable: Charles Suberville. Il est de toute l’actualité des dernières semaines: présentation d’un nouveau CD au Centre culturel français le 21 mai, série de concerts privés à la mémoire de Jacques Brel à la Cour grand-ducale, récital impromptu (et remarqué) au théâtre d’Esch le 18 juin, ou émouvante participation à l’hommage rendu à l’historien Marcel Jullian, résistant rescapé du Grund des années sombres, sont autant de points de repère pour évoquer la carrière d’un comédien-chanteur qui, du „Petit conservatoire de Mireille“ des années 60, aux plus récentes productions du TOL, n’aura, aux côtés des plus grands, eu à coeur que de servir „la grande dame de la chanson“, avec respect et talent.

Invité sur Radio ARA, 103.3 ou 105.2 MHz en FM, mardi 1er juillet 2003, 20 heures.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.