Nucléaire : le stress ne dépend pas du test

Mercredi, un compromis a été trouvé en ce qui concerne les stress-tests des centrales nucléaires européennes. Greenpeace Luxembourg avait surtout insisté sur le maintien du critère de la résistance à une chute d’avion (woxx 1111), possible notamment en cas d’attaque terroriste. Or, si la France et la Grande-Bretagne ont obtenu que la sécurité contre des attentats soit traitée à part, la résistance aux chutes d’avion accidentelles sera bien englobée dans les tests. C’est plutôt du côté de la manière de procéder que le commissaire à l’énergie Günther Oettinger, qui avait promis des tests « crédibles », a dû mettre de l’eau dans son vin. En effet, ce seront les opérateurs des centrales qui rempliront les questionnaires, et les instances de supervision nationales qui évalueront la crédibilité des réponses. Ce n’est qu’ensuite que des équipes multinationales d’experts examineront les rapports – mais elles pourront décider d’effectuer des inspections sur place. De toute façon, l’Union européenne ne sera pas habilitée à décider de la fermeture d’une centrale, même si son résultat de test devait être désastreux. L’intérêt des tests sera donc avant tout d’offrir un point d’accrochage aux initiatives politiques anti-nucléaires : refuser de fermer des centrales dangereuses ou se faire prendre en flagrant délit de trucage de test pourra se révéler très stressant pour un gouvernement.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.