Accord climatique : vague à l’âme

Le monde uni pour sauver le climat, que c’est beau ! Ce 22 avril, à New York, l’accord de Paris sera signé par une large majorité des 196 pays qui l’avaient adopté le 12 décembre dernier (woxx 1350). Rappelons cependant que signature ne vaut pas ratification, et que cette dernière s’annonce particulièrement compliquée dans le cas de l’UE. De surcroît, cet accord comporte des points forts et des faiblesses. Un reproche récurrent de la part des ONG est que certaines formulations sont vagues et non chiffrées. Il est donc paradoxal de recevoir un communiqué formulé de manière particulièrement vague de la part de « Votum Klima », qui regroupe 26 ONG luxembourgeoises. Celles-ci estiment que « l’accord a le potentiel pour devenir un instrument-clé de la lutte pour limiter le réchauffement global », mais mettent en garde contre « le manque d’ambition actuel transparaissant dans les discussions européennes ». Elles demandent à l’UE de fixer des objectifs intermédiaires pour 2030 et 2040 et soulignent l’importance d’une approche équitable. Quels objectifs ? Et cette équité exigerait-elle que l’Union revoie à la hausse ses objectifs pour 2030 ? Le gouvernement luxembourgeois pense que non (woxx 1353). Les ONG pensent… qu’elles ne sont pas d’accord entre elles.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.