EXPO PHOTON.LU: Critique par l’image

Malgré un titre d’expo peu attrayant, „Show“ convainc par quatre séries de photos qui concilient regard critique et émotions.

L’exposition „Show“ avec Patrick Galbats, Fabrizio Pizzolante, Olivier Thull et Marc Wilwert est à voir jusqu’au 30 novembre à la Galerie d’Art Armand Gaasch à Dudelange.

Le titre de l’exposition se veut ambigu: „Show“ signifie exposition, évidemment. Par ailleurs, l’exposition décrypte les mécanismes d’une société où le „show“ et la réalité s’entremêlent. Marc Wilwert, Fabrizio Pizzolante, Olivier Thull et Patrick Galbats, sont tous membres de photon.lu, le site Internet voué aux jeunes photographes luxembourgeois défendant une photographie résolument artistique.

Photographe de mode, entre autres, Marc Wilwert s’intéresse à l’agitation fébrile qui règne dans les coulisses d’un défilé de mode juste avant le début d’un show. Les maquilleurs sont au boulot. Les mannequins s’habillent; à moitié nues, elles ne voient pas la caméra du photographe, qui capte ces petits moments intimes au milieu d’une foule excitée. D’autres dirigent le regard vers la caméra du photographe. Elles sourient, sont charmeuses ou tristes. Ce qui fascine Marc Wilwert dans ce milieu de la mode, c’est „l’état de transition dans lequel se trouvent les mannequins: entre réalité et rêve, entre authenticité et show“.

C’est devant les coulisses de la Rome antique que Fabrizio Pizzolante trouve les motifs de ses photos. La saisie du passant anonyme dans la rue est le thème sans cesse repris dans ses photographies. Les hommes d’affaires aux costumes sombres, cravates nouées et lunettes noires apparaissent, d’une certaine façon, comme des personnages masqués. La personnalité propre à tout un chacun est au coeur des réflexions de Pizzolante. Il complète sa série de photos, réalisées à la gomme bichromatisée, par une citation de Norman O. Brown: „Le masque est magie, la personnalité n’est pas innée: la personnalité d’un homme est son démon, son esprit tutélaire, reçu en rêve. Sa personnalité est sa destinée, sa destinée est de réaliser son rêve.“

On retrouve une autre approche de la personnalité dans les photos prises par Olivier Thull. Lors de son voyage aux Etats-Unis, il a questionné le „american way of life“ et la part de „show“ qui lui semble, à première vue, inhérente. Ses photos montrent l’homme „country-cowboy“ avec sa guitare, le „Vietnam Veteran“ et des rescapés de la Gay Pride; aussi retrouve-t-on le drapeau américain, le restaurant fast-food et le Sunset Boulevard. Ces clichés de la culture américaine cachent pourtant un autre aspect d’une société qu’Olivier Thull a pu observer de près: „Beaucoup d’Américains ne trouvent rien de grave de vivre à l’image du show hollywoodien. Mais j’ai vite compris qu’en dessous de la couche artificielle de ces stéréotypes se cachent autant de caractères différents que de visages rencontrés: le show derrière le show, avec tous ses caractères, ses tragédies et ses moments comiques. Dans une Amérique changeant vers l’unilatéralisme sous un régime ultra-conservatif, c’était intéressant d’observer dans l’expression des gens, l’autre face d’une nation, qui est née de la diversité et de la recherche pour la liberté.“

Patrick Galbats s’intéresse, depuis quelques années déjà, à des réalités sociales que beaucoup de gens se refusent de voir. Au cours de ses voyages en Roumanie, il a fait un travail de type documentaire sur la vie des tziganes. En 1999, il réalise un reportage au Centre Pénitentiaire de Luxembourg, qui montre la vie des prisonniers derrière les barreaux.

Aujourd’hui, il présente une série de photos sur les SDF et les toxicomanes au Luxembourg. Selon Galbats, ces hommes et femmes qui vivent sur les trottoirs de la gare centrale sont comme des „naufragés qui ont choisi de s’enfuir dans quelque paradis artificiel, afin d’échapper à un monde où ils ne trouvent pas leur place.“

Heures d’ouverture de 14h30 à 18h30, du mercredi au dimanche. Lors de son voyage aux Etats-Unis, Olivier Thull a questionné le „american way of life“ et la part de „show“ qui lui semble inhérente.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.