Les profs, les instits et Pandore

La campagne pour les élections sociales dans la fonction publique a bel et bien démarré. Ce mardi, le syndicat des professeur-e-s du secondaire, l’Apess, a sonné le tocsin. Et comme à son habitude, le président Daniel Reding ne s’est pas montré d’une grande tendresse, surtout vis-à-vis des autres syndicats représentant le monde enseignant. En effet, selon l’Apess, la défense des intérêts des profs court le danger de se voir diluée du fait qu’au sein des syndicats concurrents, les enseignant-e-s du secondaire sont numériquement sous-représentés par rapport à celles et ceux du primaire. Le SNE et le SEW, affiliés à la CGFP et à l’OGBL, sont clairement visés. Pas étonnant, du coup, conclut l’Apess, que les profs, contrairement à leurs collègues de la carrière moyenne, attendent encore une hausse de leurs traitements. Et de prévenir le gouvernement: dès la sortie de la crise, ils lui rappelleront le fonctionnement de la règle de trois. Car si les instits ont vu leurs traitements revalorisés en contrepartie d’une augmentation de leur charge de travail de 2,5 heures par semaine, les profs rappellent qu’ils ont consenti à une heure hebdomadaire supplémentaire en 2006. Sans contrepartie. L’arrangement entre l’Etat et les instits de 2008 a semble-t-il ouvert la boîte de Pandore.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.