Journée de commémoration pour les brigades internationales

Dimanche aura lieu à Dudelange la « Journée No Pasarán », en mémoire des brigadistes internationaux partis du Luxembourg pour combattre aux côtés des antifascistes pendant la guerre civile espagnole.

Gueule de bois ou non, levez-vous tôt dimanche : à partir de 11 heures aura lieu la désormais traditionnelle « Journée No Pasarán » à Dudelange. Une journée en mémoire des brigadistes internationaux partis du Luxembourg pour combattre aux côtés des antifascistes et républicains pendant la guerre civile espagnole (1936-1939).

Luxembourgeois et Italiens, ces combattants, souvent jeunes, partirent de Dudelange, de Esch et de tout le bassin minier pour l’Espagne. Certains pour combattre dans les rangs des brigades internationales créées par le Parti communiste espagnol, d’autres pour se ranger du côté des trotskystes du Poum (Parti ouvrier d’unification marxiste) ou des anarcho-syndicalistes de la CNT (Confédération nationale du travail).

C’est en leur honneur que sera déposée une gerbe au monument « No Pasarán » à Dudelange, derrière la gare « Dudelange-Usine ». Il y aura des allocutions du bourgmestre de Dudelange, ainsi que d’un-e représentant-e de l’association organisatrice ABI-L (Amis des brigades internationales – Luxembourg) et de la poétesse Manuelle Parra. Le « Grupo de Concertinas Saudades Lusitanas » assurera l’animation musicale.

Un vin d’honneur sera offert par la ville de Dudelange, avant le tout aussi traditionnel repas commun, qui aura lieu au Centre de documentation des migrations humaines (CDMH) et qui sera préparé par l’association « Manos Abiertas ». À 15 heures enfin, Manuelle Parra, fille d’exilés espagnols, lira des extraits de son recueil de poésie « Les pas d’un exil à l’encre rouge ».

 

 


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.